Accueil / Matériel de pêche / Amorce feeder / Carpes au method feeder en eau sauvage

Carpes au method feeder en eau sauvage

Pêche à la carpe au feeder. Session pêche au method à la recherche des spécimens.

Retour sur le Tarn au barrage de Rivière (département du Tarn). Ici, beaucoup de poissons petits à moyens qui sont très voraces. Il y a aussi des Carpes et des Carassins qui sont toujours très sympas à traquer au quiver. Difficile de faire le tri et de sélectionner uniquement les beaux poissons.

Je vous livre la recette d’une sortie quiver riche en émotion !

Comment sélectionner les gros poissons ?

> Voir l’article sur le Specimen hunting et la pêche au quiver.

Le montage method feeder est un bon moyen de sélectionner les beaux poissons, même dans les eaux du domaine public, mais à certaines conditions. C’est un montage qui est réservé à la pêche de la carpe au feeder et des spécimens de poissons blancs. Le principal inconvénient de ce montage, est que l’on n’alimente pas le coup avec des esches (esches vivantes ou graines) mais uniquement avec de l’amorce et / ou des pellets. Dans ces conditions, le choix de l’amorce sera d’autant plus important. Il y a néanmoins 2 alternatives à ce défaut :

  • Commencer à amorcer le coup avec un feeder « classique » (feeder cage ou feeder ouvert) afin de déposer des esches sur le coup. Une bon exemple à voir dans la deuxième partie de la vidéo « Dutch Master Class ».
  • Placer un repère et amorcer le coup avec des esches (graines, bouillettes etc …) quelques jours avant la partie de pêche comme le ferait un carpiste. Il faudra bien évidement, régler précisément la distance de pêche sur le repère (le coup amorcé).

C’est cette deuxième solution que nous avons choisi pour cette sortie. L’amorçage préalable se composant de maïs cuit (à ne pas confondre avec le maïs doux) et de bouillettes aux arômes fruitées. L’objectif du jour est de renouveler l’expérience réussie il y a un an avec une belle pêche de gros carassins à la sauce « specimen hunting ». Mais à chaque partie de pêche ses conditions, et dans ce grand espace aquatique, le comportement du poisson est difficile à prévoir. C’est donc tout autre chose qui nous attend.

amorce-method-feeder

L’amorce method feeder

J’utilise aujourd’hui l’amorce Sensas Big Bag Carp Method feeder : Amorce spéciale pour la pêche avec des methods feeders plats, elle a une texture idéale. Elle n’est pas trop collante et suivant la compression que l’on administre, elle est susceptible de travailler plus ou moins vite. La gamme Big Bag est développée pour le marché Anglais – voir catalogue Sensas. Les pêcheurs Britanniques sont des adeptes de ces amorces à base de farine de poissons. La Big Bag Carp Method Feeder est caractérisée par une composition riche en protéines. Elle combine des farines sucrées, qui ont les mêmes arômes que la célèbre Sensas 3000 carpe et gros poissons, avec des farines salées à base de pellets grossièrement broyés. J’aime bien utiliser ce type d’amorce riche en protéines pendant la belle saison. L’été, les poissons sont très actifs et la nourriture abondante. Un appât extrêmement nutritif retiendra davantage les beaux poissons sur le coup, c’est particulièrement important quand on pêche au method feeder avec seulement de l’amorce comme appât.

> Plus d’infos sur le Montage method feeder ici

moulage-method-feeder-drennan

Pêche à la bouillette

Bouillette de 10mm : Dynamite Baits Peach & Mango – Mes préférées – Rouge vif, elles sont très parfumées et diffusent rapidement leurs senteurs au milieu de l’amorce. Des couleurs contrastées et des arômes puissants, voilà ce qui doit caractériser de bonnes bouillettes pour la pêche au feeder.
Broyez quelques bouillettes dans l’amorce à l’aide d’un broyeur à appâts pour habituer les poissons aux saveurs de cette esche.

amorce-bouillette-method-feeder

La pêche et les poissons

Le matin, à la fraîche, 2 belles carpes – 6 kg et 6,2 Kg – se laissent tenter. Sortir des carpes communes de ce calibre en eau sauvage n’est pas une mince affaire. Il faut bien admettre que sur une pêche au feeder classique, on est souvent monté trop fin pour brider efficacement ce genre de poisson : 25 /00 en corps de ligne. Mais avec une pêche fine … que de sensations !

« Pour repérer les accrocs : pêchez les carpes! » 

A chaque touche, c’est le même scénario : après le ferrage, la carpe revient vers la berge à vive allure et le combat se déroule en bordure. Elles recherchent systématiquement les caches et les accrocs qui seront susceptibles de les sauver.

Pêche à la carpe au method feeder carpe feeder

Une belle carpe sûrement un calibre au dessus des 2 premières est piquée dans la foulée, mais dommage, je n’arriverais pas à éviter sa fuite sous une souche située 20 m à ma droite. Résultat : casse du corps de ligne. Cette dernière carpe a été futée, elle a fait glisser mon nylon tout au long de la souche afin de couper le fil. Une belle casse : nylon effiloché sur plusieurs mètres.

La touche au method feeder : généralement le poisson se ferre seul ; on dit que le montage est auto-ferrant. Il faut tout de même réagir au bon moment et vite !

mise-a-epuisette-carpe

Les fausses touches des petits poissons sont nombreuses. Au fur et à mesure que le soleil monte dans le ciel, l’activité de ces carpes diminue. Rapidement ce ne sont plus que les brèmes et les hybrides qui se laissent prendre. Il faut maintenant faire un choix difficile :

  • Entre une pêche active où l’on touche pas mal de poissons, tout en gardant le même montage et les mêmes appâts.
  • Ou sélectionner à tout prix des spécimens avec une bouillette plus grosse par exemple. La pêche deviendra alors beaucoup plus statique.

Pour ma part je choisi de rester actif sur ma station 🙂

La pêche à la surprise

Depuis que je pêche assidûment au quiver, et cela commence à faire quelques années, j’ai l’impression d’avoir régulièrement de la chance lors de mes sorties de pêche. Une réussite qui s’exprime souvent sous la forme d’une belle surprise : un gros spécimen en général. Ici, ce sera un poisson « exotique » par rapport à l’esche utilisée (bouillette) : Un beau Sandre. Une surprise? Oui bien sûr mais rien d’exceptionnel, il se prend régulièrement des Sandres sur les lignes quiver.

epuisette-sandre-feeder

Le beau t-shirt du pêcheur est disponible dans la boutique 😉
Plus d’info sur le coin de pêche ici > gitepeche.fr

carpe-au-feeder-breme

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Contact

Voir aussi

cascade-de-st-rome-du-tarn-fede-peche

1 & 2 Octobre 2016 concours de pêche au feeder organisé par le PFC

C’est la rivière Tarn au pied du village de Saint Rome de Tarn (Aveyron 12) …

10 commentaires

  1. salut vincent

    celà me titille depuis un moment d’essayer le method. Ton article en remet une couche. Affaire à suivre

  2. Bonjour et merci pour ces super articles. Une petite question: la position de la canne est elle importante, personnellement, même en étang, je la met presque verticale sur son support, il me semble que je visualise beaucoup mieux les petites touches. Je ne ai jamais trouvé de désavantages de procéder ainsi. Merci de avance.

  3. Jolis poissons en décor sauvage – le pied

    l’année prochaine moi et mon pote on voudrait aller tester le Tarn au gîte du Martin pêcheur

    je vous tiens au courant si ca se goupille avec les dates de dispo

    Guido

  4. Salut Vincent !
    super reportage encore une fois !
    Quelle est ta préférence en matière de corps de ligne, Nylon ou tresse ?
    J’ai l’impression que la tresse répercute mieux les touches et découple les sensations lors du combat avec les carpes, ce qui est loin d’être déplaisant. Mais en contrepartie, lors des frottements l’usure me semble bien supérieure à celle d’un nylon.
    Quel est ton avis ?
    Rémy

    • Pour pêcher au method le nylon s’impose car il offre plus d’élasticité et les touches sont bien marquées. La tresse est indispensable pour les pêches délicates de petits poissons. Oui elle est généralement plus sensible à l’abrasion.

  5. Bon article ! Vos photos sont très explicatives et le résultat de votre journée est impressionnant ! Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *