Accueil / Compétition & concours / Championnat international / Les Pays Bas 3ieme au championnat du monde feeder

Les Pays Bas 3ieme au championnat du monde feeder

Après les Anglais et Irlandais, on complète le podium avec les Pays Bas, médaille de bronze du championnat du monde de pêche au feeder qui s’est déroulé sur le réservoir Inniscarra en Irlande  le 19 et 20 juillet dernier.

Je vous propose l’interview passionnante de Jan Van Schendel, capitaine de toutes les équipes de pêche au coup des Pays Bas. Un capitaine qui a depuis connu le succès le plus prestigieux avec la médaille d’or par équipe acquise en Croatie pour le championnat du monde des nations.

Au feeder, les Pays Bas est une équipe qui a toujours bien réussit au championnat du monde : 3 ieme en 2011 et le sacre en 2012 . C’est certainement la seule nation que l’on peut qualifier de véritable spécialiste de la discipline, si on oublie les Anglais qui eux sont spécialistes …. de toutes les pêches. C’est un pays où la pêche au feeder a pris le dessus sur les autres disciplines, une évolution que regrette le capitaine Jan Van Schendel. On entend souvent qu’il faut libérer les règlements et favoriser une approche “pluridisciplinaire” de la pêche au coup. Dans l’interview, le concepteur des cannes feeder JVS, nous livre son sentiment et est finalement très envieux du modèle des championnats Français qui collent davantage aux compétitions internationales. Il nous explique aussi sa préparation pour ce championnat du monde feeder en Irlande un pays qu’il affectionne et qu’il connait bien. Dans un Français impeccable, Jan Van Schendell confirme que c’est un grand monsieur de la pêche de compétition.

“La pêche, c’est ma vie“

Les pêcheurs au coup des Pays Bas sont de véritables spécialistes des pêches de brèmes ( à voir dans le numero 833 de La Pêche et les Poissons ,le reportage de Olivier Wimmer avec le pêcheur Arjan Klop). En Irlande sur le réservoir de Inniscarra, il est donc logique pour eux de baser leur stratégie sur les plaquettes, mais cela n’a pas été aussi efficace qu’espéré lors du match !  A la première manche, le pêcheur Theo Leijrik (Il est très grand !) est resté capot pendant 2 heures avant de finalement se résoudre à pêcher les gardons. Il termine la manche avec 4.365 points et sauve la misère en prenant 12 points. Ils ont donc pêché à tour de rôle les plaquettes puis les gardons. Malgré tout, l’équipe fini sur le podium et démontre qu’elle a su s’adapter.

LEIJRIK-Theo-feeder
Le capitaine au chevet de son pêcheur Theo LEIJRIK bien mal parti

A la fin de l’interview, Jan Van Schendel nous parle du parcours retenu pour l’organisation du championnat du monde de pêche au feeder 2015 : Un canal navigable entre la ville de Gent en Belgique et la mer du nord.

A suivre sur peche-feeder.com :

D’autres vidéos tournées lors de ce championnat suivront dans les prochains mois, voici le programme des focus :

pays-bas-hollande-podium-chmpionat-du-monde-feeder

arnout-van-der-stadt-feeder
Arnout Van Der Stadt
arnout-van-der-stadt-feeder-irlande
Dans la 2ieme manche, Anout Van Der Stat commence par une belle serie de brèmes
leo-koot-feeder
Leo Koot
pays-bas-hollande-leo-koot
Leo Koot, 2ieme lors de la première manche.
LEIJRIK-Theo-feeder-pieds
Theo Leijrik est très grand et il a aussi des très grands pieds ! En comparaison, chaussure de marche en 45 !

A propos Vincent Hurtes

Pêcheur passionné je partage ma passion sur le site peche-feeder.com depuis 2010 / Journaliste pour le magazine "La Pêche et les poissons" depuis 2014. Capitaine adjoint de l'équipe de France de pêche au feeder --- Contact