Le montage feeder en ligne

Aussi appelé montage « in line » ou encore montage « ultimate », le principe de ce montage Quiver est très simple.

Le feeder (ou plomb d’Arlesey) est fixé directement sur le corps de ligne. Le bas de ligne lui, est dans l’alignement du fil issu du moulinet.
C’est un montage feeder très utilisé ! 

Aussi simple que cela puisse paraître, ce principe de montage feeder mérite tout de même des ajustements spécifiques et différents en fonction de :

  • la distance de pêche
  • la présence ou l’absence de courant
  • la pression de pêche par exemple : étang ou lac, concours ou loisir…
  • et de l’espèce de poisson recherchée

Ces ajustements prennent des formes très variés que l’on peut décliner à l’infini tant l’offre en accessoire de montages est diversifiée. Aujourd’hui je vous propose le montage que j’utilise le plus pour bon nombre de mes pêches en lac de barrage et ailleurs.

Le montage feeder en ligne

Où quand comment utiliser ce montage :

  • Sensibilité : Relativement sensible, il l’est tout de même moins que des montages destinés à la pêche en étang, comme le montage potence. C’est pour moi le montage le plus sensible que l’on puisse utiliser à moyenne distance et dans une profondeur d’eau importante.
  • Auto-ferrant : Non.
  • Distance : Moyenne distance 30 à 50m.
  • Poissons : tous les poissons blancs en ajustant la longueur du bas de ligne en fonction des espèces. En schématisant : plus le poisson est petit plus le bas de ligne doit être long.

Le matériel nécessaire et leur rôle :

Émerillon agrafe ou émerillon plus perle : Ici, je choisi l’émerillon agrafe Guru Running Rig System car son anneau est très large, le nylon coulisse donc librement, accentuant l’amplitude de la touche et rendant le montage moins “détectable” par le poisson.

Emerillon agrafe pour la pêche au quiver
Différence entre un émerillon classique et le système Guru running rig
Perle pour les montages Feeder
Orifice le plus large à enfiler en premier, il doit être tourné sur le corp de ligne vers le moulinet
Perle pour les montages Feeder
Orifice le plus étroit tourné vers le bas de ligne.

Stop float Drennan :

Drennan Grippa StopsDrennan grippa stops. Un accessoire indispensable pour tous les pêcheurs à l’anglaise. On l’utilise dans de nombreux montages que ce soit pour fixer un waggler sur la ligne ou pour la réalisation de bon nombre de montages quiver.

Micro émerillon simple : un accessoire très important qui évite à votre bas de ligne de vriller en tournant sur lui-même lorsque vous ramenez votre montage.

La partie de nylon torsadé
est très importante : La torsade rend cette portion de nylon plus rigide et joue le rôle d’anti-emmêleur en éloignant le bas de ligne du feeder lors du lancé.

La recette de montage

1- Enfilez l’émerillon qui va servir à accrocher le feeder. Ici l’agrafe Guru Running rig
2- Enfilez la perle qui va bloquer cet émerillon. Attention les perles destinées aux montages quiver ont une ouverture différente sur leur deux faces : le coté où l’ouverture est la plus large doit être enfilé sur le corps de ligne vers le moulinet.

Détail d'un montage feeder3- Enfilez à la suite le stop float sur le corps de ligne.

montage d'un stop floatmontage d'un stop float
4- Fixez avec un nœud Palomar le micro émerillon au corps de ligne en prenant soin de laisser dépasser 20 cm de fil afin de pouvoir confectionner la portion de nylon torsadé. Le fait de fixer ce micro émerillon sur la ligne rend cette partie encore plus rigide.

montage feeder quiver en ligneNœud Palomar sur micro émerillon
5- Réalisez la torsade avec le corps de ligne et l’excèdent de fil du nœud Palomar sur 15 cm : Vous pouvez faire rouler les deux brins de fil entre le pousse et l’index. Ou comme moi enrouler, entortiller le brin court autour du corps de ligne. Emprisonnez cette torsade grâce à une boucle double à environ 12 cm de l’émerillon. La longueur de cette torsade doit être supérieure à celle du feeder et de son système d’accroche.

Nylon torsadé6- Coupez l’excédent de fil au-dessus du nœud en laissant 0,5cm.
7- Venir appuyer le stop float sur le nœud.

montage feeder quiver en ligne8- Fixez le bas de ligne et le montage est prêt à pêcher!

Le montage feeder en ligne


les avantages

Un montage simple assez sensible qui produit très peu d’emmêlement. Vous pouvez adapter ce montage aux poissons que vous recherchez et aux conditions de pêche en ajustant la longueur de votre bas de ligne. Plus le poisson aura tendance à être vorace et à se nourrir directement sur le feeder, (ce qui est le cas des gros poissons en général), plus votre bas de ligne devra être court 30 à 15 cm. À l’inverse on peut pêcher avec un bas de ligne de plus d’un mêtre.

montage quiver en ligne
Variante avec un émerillon agrafe classique et sans perle

les inconvénients

Assez peu si ce n’est quelques rares emmêlages et l’absence d’auto-ferrage. Ne pas l’utiliser à très grande distance car le feeder à tendance à trop reculer sur le corps de ligne, faussant ainsi votre distance de pêche.

Mon expérience

Un montage facile à réaliser au bord de l’eau et que l’on peut décliner sous différentes variantes. En Lac de Barrage, il me permet de pêcher dans une grande variété de situations Gardons, Tanches, Brèmes et, dans ces grands espaces, sa sensibilité est largement suffisante. C’est un montage versatile, celui que j’utilise le plus.

La sensibilité du montage en action

Les autres montages pour la pêche au feeder sur ce site :

Vincent Hurtes

Pêcheur blogueur, partage sa passion sur le site peche-feeder.com depuis 2010 / Pigiste pour le magazine "La Pêche et les poissons" depuis 2014 rubrique feeder. Pêcheur Garbolino j'interviens sur Garbolino.fr

20 Commentaires

  1. ptitgradon02says:

    J’utilise ce montage sur un brin de fluocarbone en 27 centieme de 60cm et je met un autre stop float a son extrémitée afin que la cage ne remonte pas trop loin sur le corps de ligne,je peut redescendre celuici plus bas pour obtenir un montage autoferrant.
    Cordialement.
    Gérard

    • Merci pour ce commentaire Ptitgradon02
      Cela fait parti des nombreux ajustements et variantes dont je parle en début d’article.
      Cela permet aussi de préparer ses montages à l’avance, non ?
      A tester …

      • ptitgradon02says:

        De rien,je monte tout mes montages a l’avance et ils sont ranger dans des portefeuiilles a bas de lignes Rameau.J’utise ce montage le plus souvent mais aussi hélicoptères et potence(rarement).Je confirme ce sont des montages simples et très efficasses;Je rentre de la pêche 7 brêmes pour 9200pts très peut de loupés et emmelage 0.
        Voili voilou.
        Ptigardon02

  2. Salut !

    Je l’utilise en l’absence total de courant fort de fond (contre-courant) car le feeder roule et emmêle systématiquement, dans ce cas la potence en boucle lui est supérieur, voir le dernier à la mode, le montage « hélicoptère ».

    Mais c’est un montage excellent sur les grands fonds, les grosses rivières (Seine, Rhône) et relativement sensible sur un poisson peu méfiant, et la chasse aux gros spécimens. Voici mes résultats personnels d’expérience.

    Avantages : très simple à monter, relativement sensible sur des poissons peu méfiants.
    Inconvénients : inutile sur un poisson méfiant, chaussettes assurées. Peu sensible si le bas de ligne augmente en longueur. Emmêlement assuré en cas de courant de fond.

    Békos ! ;)

  3. miklsays:

    merci pour tes montages ,c’est très clair et venant de me mettre au feeder ,je vais m’instruire sur ton site

    • Merci à toi mikl de ton commentaire, bien contant que se site puisse servir aux débutants. N’hésite pas si tu as des questions !

  4. miklsays:

    slt vinchuchu ,je comptais faire un essai dans un canal petit gabarit ,je vais pêcher au grand large c’est à dire au milieu du canal à l’endroit ou il est le plus large (environ 30 à 40 mètres )
    les poissons présents sur le lieu vont du petit gardon à des brèmes passant rarement au dessus du kilo
    je comptais essayer ce montage en ligne avec un bas de ligne de 25 à 60 cm selon le poisson présent ,qu’en pense tu ? as tu quelques conseils à me donner ?

    • Un bas de ligne de 60 cm minimum me semble convenir, ce montage est très simple mais risque de manquer de sensibilité sur une pêche de très petits poissons. Avec ce type de montage le ferrage doit être instantané ! Bon courage tiens moi au courant de tes essaies.

  5. micka25says:

    j’adore ce montage (Ultimate), par contre perso j’utilise une perle Korum pour accrocher le feeder, et je le rend auto-ferrant avec un stop float en amont.
    J’ai eu un peu de mal au début à bien faire la torsade…

  6. miklsays:

    bon eh bien résultats de la matinée : 11 brèmes ,1 ablette , un gardon , un goujon et surprise une moule (non je ne déconne pas elle a pris à l’hameçon )
    sinon j’ai commencé par ce montage en ligne mais le bas de ligne venait souvent s’enrouler autour du feeder et pas de touche avec du coup passer en montage hélicoptère et là un seul raté de la matinée certes pas très riche en poisson mais comme je rate de moins en moins de touche cela me convient ,prochain essai en rivière .quel montage me conseille tu ? et quel grammage ? au coup je peche en général entre 2 g et 4 g dans cette rivière le fond est de 4.5 m environ (poissons :brèmes, gros gardons, barbeaux ,chevesnes principalement)

    • C’est quand même pas si mal pour une matinée de pêche !!! Je suis surpris d’autant de nœuds, c’est vraiment un montage qui se mêle très rarement.
      Pour la rivière : je ne connais pas la pêche à la grande canne et les grammages de flotteurs que tu m’annonces ne me parlent pas trop, il semble quand même que le courant ne soit pas trop violant.
      Donc quelques conseils : Utiliser le grammage minimum pour que le feeder tienne en place sur le fond une fois vide, ainsi le poisson quand il ce saisi de l’esche fait décrocher le feeder qui est emporté par le courant -> le ferrage devient automatique.
      Le montage : Si beaucoup de courant -> montage 3 boucles
      Si non montage hélicoptère, et / ou montage en ligne avec stop float en amont pour créer un auto-ferrage comme nous l’indique plus haut Micka25.
      Merdoum pour ta pêche et merci de ton commentaire ;-)

  7. miklsays:

    merci à toi pour tes conseils ,ils m’apportent beaucoup .Comme je débute et que des bons pêcheurs au quiver dans les lieux où je vais sont rares difficile de s’améliorer .Mais bon c’est en forgeant qu’on devient forgeron même si j’avoue toujours préférer la grande canne ,le fait de découvrir une nouvelle pêche me permet de ne pas m’endormir sur mes acquits .

    • micka25says:

      je suis dans le même cas que toi, au début pour apprendre c’est la misère, je suis du Doubs et on est pas nombreux à pêcher comme ça. Internet m’a bien aider depuis 2 ans je pêche plus qu’au moulinets (feeder 90% du temps et anglaise le reste).
      L’hélicopter je connais pas, par contre avec un ultimate c’est bizard d’avoir des emmélages…pour la rivière j’utilise 3 boucles ou ultimate. En générale la pêche est plus dur qu’en étang et très aléatoire d’un jour à l’autre.
      Bon courage et a+

  8. bagage jean michelsays:

    bonjour, je pêche régulièrement au feeder en ligne, puis emmelage regulierement, est ce du à ma facon de lancer ou freiner la ligne avec le clip, j en perds mon latin, j utilise des feeders à tête plombée de 20, 30 et 40 gr, pour des pêche entre 30 et 50 métres, pouvez vous me donner des conseils, pour pecher correctement toute la journée, merci d avance

    • Ce montage ne produit que très peut de noeuds d’ordinaire. Peut être votre portion de nylon tressée est trop courte ? Utilisez un nylon d’au moins 25/00 pour vos montages. Essayez aussi de lancer sans marquer un temps d’arrêt quand le montage est derrière vous.

  9. SCHLECHTERsays:

    je voudrais pécher au feeder mais dans mon entourage personnes ne pratique se style là,je voudrais des conseil sur le matériel canne;moulinet;nylon;bas de ligne;type de feeder et montage feeder.
    merci.

Laisser un commentaire

Merci de rester courtois. Votre e-mail ne serra pas divulgué et les mentions requises sont marquées.