Accueil / Carassins / Feeder en Extremadura #1 : Merida

Feeder en Extremadura #1 : Merida

Merida : 1er épisode de notre périple feeder dans le sud de l’Espagne au coeur de la province d’Extremadura (Estrémadure en français). 3500 km en une semaine à la découverte des nombreux coins de pêche de cette superbe région.

Le nom de Mérida n’est pas inconnue pour tous les compétiteurs de pêche au coup. Cette petite ville de 60000 habitants accueille un des plus beau et poissonneux parcours. Un lieu où se déroule tous les ans de nombreuses compétitions d’envergures internationales.

Parmi lesquelles le célèbre Mérida Master qui a lieu en début de saison. Une épreuve organisée par Romera Pesca distributeur Milo pour l’Espagne et équipementier en chef de l’armée rouge des pêcheurs au coup de toute la région.

Le parcours de pêche se situe sur une retenue du fleuve Guadiana qui forme le lac de Montijo. Il occupe la rive gauche de la Guadiana à l’ouest de la ville. Des concours y sont organisés même en semaine !

plan-merida-parcours-peche
En jaune l’emprise du parcours de pêche aménagé.

Des places aménagées simplement :

  • une plaque de béton d’environ 3m2, préfabriquée, posée à intervalle régulier
  • un chemin carrossable qui sert aussi de lieu de promenade pour les habitants.

Bref rien d’insurmontable pour n’importe quelle collectivité !

parcours-peche-coup-merida-espagne

“Ils sont mieux là qu’au bistro !”

Nous avons pêché sur ce parcours une journée en semaine et malgré tout, il y avait beaucoup de pêcheurs. Des pêcheurs de tout âge avec des techniques différentes, des compétiteurs de pêche au coup, d’autres venus passer un moment de détente, comme par exemple nos jeunes voisins venus s’occuper quelques heures au bord de l’eau avec leurs lignes à carpe. La culture de la pêche au coup est bien présente dans cette localité, mais cela n’a rien d’étonnant quand on a un tel terrain de jeux à disposition !

feeder-merida-espagne-carpe-extremadura

Des poissons de toutes tailles et toutes espèces

On retrouve de très nombreuses espèces de poissons susceptibles d’être capturées au coup. Un atout de plus pour la compétition et en pêchant ici, on imagine sans mal que bon nombre de stratégies différentes peuvent s’avérer gagnantes en compétition. Carpes et carassins sont dominants. La densité de carpes est très impressionnante, notamment pour les sujets de 1 à 2kg. Des poissons qui font preuve d’une grande combativité. Un parcours “naturel” qui possède indéniablement un énorme potentiel pour la pêche au feeder. De toute évidence une future destination pour le championnat du monde feeder.

ablette-merida-peche

Invasion d’ablettes !

Dans la Guadiana, l’ablette (Alburno en Espagnol) est une espèce étrangère et invasive, a un point tel, que la densité de ces poissons devient inquiétante pour le développement des autres espèces comme par exemple les Bogas (espèce présente uniquement au Portugal et en Espagne). Elles font preuve d’une voracité impressionnante. C’est le même syndrome que l’on rencontre plus au nord de la péninsule avec les gardons de l’Ebre.

feeder-merida-espagne-extremadura

Notre pêche à Merida : un mauvais départ !

Sur tous les plans d’eau que nous avons pratiqué en Extremadura, la pêche s’est révélée déroutante pour nous, pêcheur Français, plus habitués aux brèmes et gardons ! Et pourtant ici ce sont les poissons chats qui sont les premiers à répondre. Un style de départ aussi familier qu’inquiétant quand on sait les difficultés que nous avons pour éviter ces poissons envahissants dans nos plan d’eau. Cette race de chats nous la connaissons bien ! Ils cohabitent dans la Guadiana avec une autre espèce qui elle est absente du territoire Français : Le barbue de rivière ou Ictalurus punctatus ou encore, et plus simplement, Poisson Chat américain – les même qui ont rendu célèbre le fleuve Arno en Italie.

feeder-merida-espagne-chaise-feeder
Un pêcheur au feeder Français s’adapte à la pêche Espagnole !

Finalement, les autres espèces reprendront le dessus très rapidement et nous sommes quitte pour une petite frayeur ! Au final nous avons bien droit à une succession de carpes de toutes tailles, entrecoupée de quelques carassins. Nous cherchons alors à nous adapter, et plus la pêche avance, plus nous devons mettre de côté nos habitudes de pêcheur Français.

Avec une journée de plus pour nous habituer à cette pêche particulière, je suis sûr que le résultat aurait été un véritable festival ! Mais c’est une autre approche que nous avons choisi dès le lendemain un nouveau plan d’eau nous attendait.

carpe-feeder-merida-espagne

 

A voir les autres épisodes de la serie « feeder en Extremadura » sur peche-feeder.com :

Galerie photo de la journée de pêche 

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Capitaine adjoint de l'équipe de France Feeder. ⎢Contact

Voir aussi

duel-anglaise-feeder-2

Toute la pêche au coup est sur peche-feeder.com

C’est avec un immense plaisir que j’associe mes forces à celles de Vincent pour partager …

20 commentaires

  1. Encore un beau reportage,je regrette simplement que tu n’ais pas parlé un peu de ce qui était différent au niveau pêche .Tu dis qu’il fallait s’adapter,c’est justement « cette adaptation » qui aurait été intéressante.
    Amicalement
    SL

  2. Salut Vincent encore un super reportage! Merci a toi de ce que tu fait pour nous!!!! Les carpe me font rêver surtout la petite tarte au pomme, un rêve d en faire une!!

  3. encore un super reportage
    merci vincent

  4. auchel jean marc

    l’année derniere copa el ancla rio guadania concours feeder cette année j’ai pas vu la date je vois que tu te promene beaucoup vincent beaucuop de carpes en espagne

  5. super reportage, je suis vraiment fan de vos rubriques, mais une fois de plus vous mettez en lumière les manques qu’il y a chez nous, je m’explique : quand je vois comment son aménagé les berges de ce fleuve magnifique et que je compare a ce que l’on a dans ma région, j’enrage. Des cartes de plus en plus cher, des parcours avec de moins en moins de poisson, des pêcheurs sans gêne de plus en plus arrogant, une garderie inexistante, bref il faut vraiment être mordu pour continué a prendre sa carte.
    Désolé j’ai un peu débordé, encore bravo pour votre pêche et faites nous encore rêver.

  6. super report vincent

    on attend le détail de ce qui fait la différence par raport à une pêche classique au feeder en France

    guido

  7. salut Vincent
    je vois que le terrain espagnole au niveau pêche est profitable bravo pour cette pêche dans un cadre magnifique et vivement la suite pour plus de détail au niveau montage et amorce
    merci a toi de nous faire vivre tes sorties
    amicalement phil

  8. techoueyres jacques (pere noel)

    toujours dans les bon coups jose ,feliçitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *