Accueil / Compétition & concours / Première réussie pour la Rive cup feeder
rive-cup-feeder-saint-etienne

Première réussie pour la Rive cup feeder

Le 18 et 19 octobre dernier, la première compétition de pêche au feeder parrainée par une marque a eu lieu dans le Cantal, sur les berges du lac de Saint Etienne de Cantalès.

Une épreuve marquée par de beaux scores, dans un cadre sauvage. Le Lac de Saint Étienne de Cantalès a été construit dans les gorges de la Cère, et se caractérise par des berges en forte pente et une eau cristalline. Deux éléments qui ont fortement influencé la stratégie de pêche.

68 participants et un plateau relevé !

68 pêcheurs, dont les membres de l’équipe de France titulaires au dernier championnat du monde, ainsi que plusieurs pêcheurs de première et deuxième division.

christophe-cathelin-saint-etienne-cantales
Christophe Cathelin comme tous ses coéquipiers de l’équipe de France étaient bien présents à Saint Etienne de Cantalès.

Ce grand lac a la réputation d’héberger une très grosse densité de poissons. Tous les pêcheurs sont unanimes, carnassiers, carpes, silures et bien évidement poissons blancs.

Toute la semaine qui a précédé la compétition, de nombreux pêcheurs se sont entraînés sur les différents secteurs, une préparation qui pouvait laisser penser que les poissons allaient “rentrer” en nombre sur les différentes places. Les 8 secteurs offrent des configurations différentes entre forte pente sablonneuse, pointe rocheuse ou plage. Mais en moyenne, à 30m de la berge, le fond avoisine les 10 à 15m !

berges-saint-etienne-cantales
Eau claire et forte pente caractérise les berges du lac de Saint Etienne de Cantalès

L’été Cantalou !

En cette mi-octobre, le temps est particulièrement ensoleillé et chaud, à tel point que tout laisse à penser à l’été, coup de soleil pour les pêcheurs et une température de 25°. Un grand soleil et une eau claire, ce constat devait guider les pêcheurs vers la stratégie gagnante. En effet, les brèmes semblent très actives mais rechignent à se rapprocher des berges, ou plutôt à remonter dans des couches d’eau trop exposées à cette forte luminosité. Il fallait pêcher dans au moins 15m de fond pour espérer séduire et regrouper ces brèmes. Il y avait aussi une pêche de beaux gardons entre 2 eaux et une autre de très gros gardons sur le fond, mais pas assez nombreux pour lutter au poids contre ces brèmes. (A voir la vidéo tournée à cette occasion par Lionel Shaeffer : Gardons en lac de barrage.)

rive-cup-feeder-saint-etienne-cantales
L’été est encore là sur le secteur plage (jaune)

Pour illustrer et justifier l’influence de la luminosité, voici ce que nous avons constaté le deuxième jour de compétition sur le secteur vert, coté mise à l’eau. C’est une reculée du lac où la profondeur est moins importante que sur les autres secteurs : inférieure à 10 m sur les premières places. Au moment de s’installer, il fait encore nuit, le soleil se lève à peine et devant moi à environ 25m de la berge, il y a une activité incroyable, un bouillonnement ! C’est une certitude : il y a vraiment beaucoup de poissons à Saint Etienne de Cantalès ! Les brèmes marssouinent à profusion sur tout ce début de secteur. Puis une fois le soleil bien haut dans le ciel, l’activité s’estompe jusqu’à disparaître complètement avant le début de la manche. Il reste bien quelques gardons à prendre, mais les brèmes telles des chauves souris sont parties se mettre à l’abris de la lumière dans les profondeurs.

gardons-saint-etienne-cantales
les gros gardons de Saint Etienne de Cantalès ont fait des misères aux pêcheurs !

La place à l’aile, la vie est belle !

Avec 8 secteurs de 9 pêcheurs et 2 tirages, pour les 2 journées, il y avait 32 places à l’aile à tirer au sort pour les 68 participants de cette première édition. Certains n’en ont tiré aucune, d’autres par contre en ont tiré une par jour, c’est le cas par exemple pour le premier du classement. Avec ces conditions climatiques, cela a réellement fait la différence. Mais comme le dit notre vainqueur Daniel Lacomme,  “la chance fait partie de la compétition, tous les pêcheurs le savent !” (interview à lire sur le site Rive). Toujours est-il que même si il y a de la “chance”, il n’y a pas de hasard et le gagnant n’est pas un novice. Daniel Lacomme a été le premier champion de France de la discipline en 2010 et depuis il n’a pas quitté l’équipe de France. Son second, le Belge Marc Renard accuse 12 kg de retard sur la balance (je parle des scores bien évidement).

podium-rive-cup-feeder
Un podium à 2 points avec de gauche à droite : Marc Renard 2ième avec 30,9 kg de poissons sur les 2 manches, 1er Daniel Lacomme avec 42,260 kg et 3ième Gilbert Meneguzzo avec 25,880 kg

>>> Classement complet de la Rive Cup Feeder 2014 à Saint Etienne de Cantalès

 

La Rive Cup Feeder 2015 à Cantalès : c’est signé !

Tous les ingrédients ont été réunis pour cette belle réussite : Du soleil, du poisson, une organisation bien rodée menée par les Aveyronnais du Team Rive 12 et la Fédération de pêche du Cantal. Un club motivé et volontaire, une marque qui chapeaute et joue le jeux à fond en offrant une superbe dotation avec de magnifiques trophées. Tout a été fait pour démontrer l’importance de la pêche au feeder pour Rive. Nous avons vécu la première édition d’une épreuve qui devrait devenir chaque année un des rendez-vous phare du calendrier feeder. Et puis ils sont obligés de remettre le couvert en 2015 car c’est noté à la dernière page du tout nouveau catalogue Rive !

Les organisateurs souhaitent aussi remercier : 

  • Le conseil général du Cantal
  • La communauté d’agglomération du bassin d’Aurillac et la commune de Lacapelle Viescamp.
  • Les membres du club Cantal 15 qui se sont investis en amont et pendant la manifestation
pecheurs-belges-saint-etienne-cantales
Des pêcheurs pas déçus du voyage, ils ramènent un beau trophée en Belgique.

gilbert-meneguzzo-saint-etienne-de-cantales

rive-feeder-saint-etienne-cantales
Un parcours sauvage et poissonneux
marc-renard-saint-etienne-cantales
Marc Renard pêche plus de 20 kg de brèmes à la seconde manche. Maître Renard n’a pas attendu le corbeau pour dévorer le Cantal !
gilles-regourd-saint-etienne-cantales
Des débuts en compétition de pêche au feeder réussit pour l’Aveyronnais Gilles Regourd

vincent-hurtes-peche-feeder-cantales

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Capitaine adjoint de l'équipe de France Feeder. ⎢Contact

Voir aussi

vincent-hurtes-guru-master-pays-bas

GURU MASTERS compétition de pêche au coup en hollande

Retour sur ma participation au GURU Masters à Spuiboezem Pays Bas Le 11 juin dernier …

10 commentaires

  1. at participé a cette epreuve j’espere y retourner l’année prochaine en demandant aux organisateurs plusieurs choses premierement confirmer la presence de didier delannoy respecter les horaires de repas pas a 10 heurs du soir mais 8 heures ensuite faire un tirage avec grille ffpsc et non pas deux tirages prendre pour partenaire l’hotel ibis aurillac pris discount pour le week end ne pas serrer les pecheurs tous les 10 metres et eliminer le secteur vert difficilement accessible et enfin limiter a 50 pecheurs ces observations ne doivent pas etre considerees comme des critiques mais servir a ameliorer l’organisation de l’epreuve ha enfin la derniere autoriser le fouillis comme pour le master de la creuse

  2. Bonjour à toute l’équipe .
    Serait-il possible d’avoir les scores et clst de chaque manche ?
    c’est pour faire un tableau graphique que je vous enverrai bien entendu .
    Amicalement . René

  3. bonsoir vincent
    tu as très bien résumé cette épreuve
    ont se vengera l’an prochain
    au plaisir

  4. beau report – merci

    et bravo à mes potos belges

  5. Super reportage et un magnifique souvenir pour moi.
    Merçi Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *