Le Lac de Riba-Roja sur l’Ebre

Présentation du lac de Riba-Roja sur le fleuve Ebre en aval de Mequinenza en Espagne

Avant de parler de pêche, il est important de bien présenter le décor dans lequel se déroule l’action. Alors pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un aperçu (vidéo & photos) des paysages que nous avons fréquenté lors de notre petite aventure de pêche au feeder en Espagne. Le récit de la pêche est ici > Les Gardons de l’Ebre (photos et vidéo)

mequinenza-ebre-peche

L’Ebre est un des grand fleuve Espagnol, le plus puissant. Il traverse le nord du pays d’ouest en Est, avant de se jeter par un delta dans la Méditerranée, au sud de Barcelone. Son bassin versant est immense, incluant les Pyrénées Espagnols.

Le lac de Mequinenza construit sur l’Ebre : 120 km de long et 7720 km2 de superficie, est aussi appelé « Mer d’Aragon ». Mequinenza est localisé au pied de la digue du « lac du haut » qui porte le même nom que cette petite ville. C’est aussi à Mequinenza que commence le « lac du bas » : le lac de Riba-Roja : 2152 hectares pour 50 kilomètres de long. C’est sur ce dernier que nous avons pêché à proximité du village « neuf » de Fayon, l’ancien ayant été englouti lors de la mise en eau du lac.

ebre-riba-roja-mataragna-fayon-peche

C’est sur les berges de la Mataragna, affluant de l’Ebre, que nous avons pu profiter des aménagements réalisés pour les pêcheurs. Ici, tout est fait pour la pêche ! Les pêcheurs de carnassier bien sûr (principale activité sur ce lac, Sandres, Black Bass et Silures), avec de nombreuses mises à l’eau. Mais on n’oubli pas non plus les pêcheurs du bord avec de remarquables aménagements, et même des parcours de compétition pour la pêche au coup. Un superbe exemple de développement du tourisme pêche dans cette région quasi désertique ! On ajoute à cela un climat clément, des paysages superbes, arides et dépaysants, des eaux poissonneuses … une destination de rêve pour tous les pêcheurs y compris les pêcheurs au feeder … mais ça c’est une autre histoire -> A suivre.

parcours-competition-fayon-mataragna

 

garbolino-partenariat

Merci à Garbolino de nous avoir accompagné dans ce petit voyage

8 Commentaires

  1. al'pêcheur.08says:

    Toujours un plaisir à lire et à voir………………….!!!

  2. FUHRICHsays:

    Que dire j’attends la suite avec impatience mais déjà l’intro! que du bonheur!! j’ai un copain qui pêche tout les ans Mequinenza, pour les carnassiers et il me parle souvent des « blancs » donc j’attends de voir! bravo encore. ERIC41

  3. darrassays:

    merci vincent pour ce reportage
    vivement la suite
    bruno

  4. That looked simply amazing Vincent! What a wonderful trip and stunning backdrop to fish, thank you for taking the time to share it with us.

  5. guy GILSOULsays:

    merci du retour vincent

    et on attend la suite … tu vas y aller pêcher en 2014 ???

    avec mes potes on est allé taquiner le silure à Amposta sur le rio Ebro, un peu plus bas, juste avant que celui-ci ne se jette dans la mer

    une population de carpe et de carassins PHENOMENALE – pour pêcher nos vifs (carpeaux de 1 à 1,5 kg …) , une canne télécopique de 6 mètres, une boite de maîs et 1/2 h après on vait notre 12 douzaine de vifs

    je n’ose même pas penser au feeder le CARNAGE qu’on aurait pu faire

    on éteignait l’écho sondeur sur la barque tellement les échos de bancs ENORMES de poissons blancs perturbait l’action de pêche

    Amiclament

    Guido

Laisser un commentaire

Merci de rester courtois. Votre e-mail ne serra pas divulgué et les mentions requises sont marquées.