C’est aux Pays Bas, le 11 et 12 Juillet dernier que la France décroche sa première médaille internationale lors d’un match serré et extrêmement difficile. Seul un demi point les sépare des champions Anglais. Le coup est passé près, mais pour la France du feeder, cette première médaille vaut de l’Or !

Ces deux jours de compétition ont donné naissance au championnat du monde feeder le plus serré de l’histoire. Au premier soir, 3 équipes se retrouvent en tête avec 14 points : Angleterre, Hongrie et France. Une bonne place à l’issue de la première manche, c’est une situation que les tricolores ont déjà connu l’an dernier en Irlande, à la différence que cette fois, ils ont réussit à rééditer leur performance le deuxième jour et garantir ainsi leur place sur le podium.

> En savoir plus sur le lieu de pêche : le canal de Terneuzen.

france-feeder-cathelin-3

Les gros bateaux ont modifié à chaque passage le comportement des poissons..

> Classement première manche

> Classement final

La pêche a été très difficile et les nations qui l’avaient bien analysé sont logiquement devant. En ce sens, la stratégie mise au point par l’ensemble de l’équipe de France a parfaitement fonctionné. Il fallait être patient, ne pas louper les rares touches et parfois savoir se contenter de 2 poissons en 5 heures pour très bien figurer dans son secteur. Dans ces conditions, le mental de nos pêcheurs a fait la différence pour tenir tête aux Anglais. Côté poissons, les grosses brèmes annoncées se sont fait très très rares et l’une d’entre elle suffisait pour remporter son secteur. Les scores sont très faibles et certains pêcheurs finissent ce championnat capot en 2 fois 5 heures de pêche. Les Français ont utilisé un mélange très pauvre composé essentiellement de terre de somme et de fouillis. Il les a aidé à “gratter” les rares poissons de passage.

france-feeder-terre-de-somme-3

De la terre et du fouillis sur les dessertes Françaises.

J’avoue être encore dans l’émotion du supporter, et je pense d’avantage à ce que peut représenter cette médaille pour le feeder en France plutôt que de me pencher minutieusement dans l’analyse de la tactique de pêche. Je ne sais pas trop quelle forme cela va prendre, mais cette médaille il faut en parler ! Un article détaillé est déjà prévu dans un prochain numéro de La Pêche et les Poissons et bien évidement d’autres articles suivront sur peche-feeder.com, mais pour l’instant, réjouissons nous et félicitons nos pêcheurs pour cette médaille d’argent qui est une énorme victoire !

podium-championnat-du-monde-3

Sur le podium deux capitaines heureux : Bernard Bodibneau et Yvon Houssais

france-feeder-yohann-houssais-3

Les poissons de Yohann Houssais pour sa gagne de secteur le premier jour.

france-feeder-sobolewski-3

Même sans cette grosse brème Christophe Sobolewski aurait gagné son secteur le second jour.

Ci dessous les deux vidéos officielles de ce championnat.