Pêche du Gardon au feeder en hiver.

C’est la fin de l’hiver si on regarde le calendrier, mais les belles journée se font encore rares. On n’est pas gâté par la météo cet année encore. Les eaux des grands lacs sont toujours aussi froides mais malgré tout, l’augmentation de la longueur du jour réveille peu à peu l’activité des poissons. C’est dans ce contexte climatique défavorable, que je décide de tenter ma chance sur ce lac qui ne m’a pas souvent sourit : Le lac de Pont de Salars dans l’Aveyron.

Lac de Pont de Salars pêche

C’est une habitude en ce début d’année, il fait encore très froid ce matin et on est pas loin du 0°C. Une pêche de petits gardons au feeder se présente à moi ce matin, même si j’espérais faire rentrer sur le coup de plus gros poissons.

Action de pêche au feeder

Les esches du jour

Pinkies, asticots et des vers de terreaux si jamais les gros poissons se décident à bouger.
J’ai aussi prévu quelques casters pour l’hameçon (Le caster est la chrysalide de la mouche, le chainon manquant entre l’asticot et l’insecte ailé). La pêche se déroule à 40m du bord dans une profondeur d’environ 4m.

Casters

Montage

Pour essayer de maximiser le ratio touche / poisson attrapé, je choisi un montage feeder auto-férant. C’est une bonne solution pour les petits gardons qui ont tendance à produire des touches très furtives. Le montage se compose d’un bas de ligne de 70 cm puis d’une portion du corp de ligné tressée qui sert d’anti-emmêler. Le feeder coulisse dans une boucle triangulaire d’environ 8cm, c’est la seule particularité qui le différencie du montage feeder en ligne. Le fait que cette boucle soit triangulaire rend le montage beaucoup plus sensible.

Montage feeder à boucle

la-main-sur-la-canne-pret-a-ferrer

Ne pas lacher la canne des mains pour être prêt à ferrer à la moindre touche.

Si la touche est loupée, il est fréquent que l’esche soit « grignotée » par le poisson, et de fait beaucoup moins attractive pour les autres gardons. C’est un petit jeu qui s’installe entre ces poissons et moi, il faut ruser et trouver la meilleure stratégie. Suivant l’esche que vous allez utiliser,  le poisson engamera l’hameçon avec plus ou moins de vigueur. En pêchant avec des vers de vases, vous constaterez que les touches sont plus franches et il en est de même aujourd’hui avec les casters.

Amorce feeder gardon

La stratégie : Grosse bouchée à l’hameçon -> Touches multiples -> ferrages multiples pour un même lancé

casters-hamecon-peche

Les petits gardons sont nombreux sur le coup et les touches se déclenchent si tôt le feeder ayant touché le fond. En plaçant plusieurs casters sur l’hameçon, je peux bénéficier de plusieurs touches et donc de plusieurs chances de ferrages gagnants pour un même lancé. Ces grosses bouchées me laisse aussi la possibilité de séduire un beau poisson, objectif de départ de ma partie de pêche.

instalation-peche-feeder

+ d’infos dans l’article : la pêche au feeder des petits poissons

Une pêche fine, plaisante, très active, avec beaucoup de touches, un excellent entrainement. En 4 h de pêche, je ne me suis pas ennuyé même si le résultat n’est pas impressionnant. Début avril, nous ne sommes pas très loin de l’ouverture de la truite, je vous laisse découvrir plus bas pourquoi je vous parle de cela …

gardons et truite au feeder

Vincent pêche feeder