Débuter au feederPêche au feeder & quiver tipVidéos de pêche au feeder
Tendance

Feeder en Rivière au printemps, comment gérer deux coups ?

L’été c’est le pied, l’automne c’est la prolongation et la transition, l’hiver c’est l’apprentissage de la difficulté et le printemps … l’incertitude. Voici une petite intro pour résumer le rendement de la pêche au feeder au fil des saisons.

Le printemps est donc une période où le réchauffement progressif de l’eau et la fraie rendent la pêche très aléatoire. Les poissons sont très occupés par la ponte et répondent difficilement à nos approches. Ils se déplacent volontiers dans les hauts fonds pour se rapprocher des frayères. Mais suivant l’avancement de cette période particulière on peut également les retrouver sur des postes et des profondeurs plus habituelles.
Dans ce cas, pour être certain de trouver le bon poste dans la bonne profondeur, il ne faut rien négliger et prévoir deux coups.

peche-au-feeder-riviere-printemps-6
Ici la rivière entre dans un barrage, face à moi à 25m il y a une fosse de 8m de profondeur.

Comment gérer 2 coups?

Pour cela je commence par déterminer la profondeur et la physionomie du fond de la rivière qui est face à moi. A l’aide d’un simple plomb et de lancers successifs je détermine les hauts fonds et une zone plus profonde en procédant à taton. Elles sont généralement distantes ou même décalées vers l’amont et vers l’aval. L’idéal est de trouver deux secteurs espacés d’au moins 25 m pour éviter de mettre trop en concurrence les deux coups et se gâcher le rendement. Je débute donc en amorçant copieusement les deux coups afin qu’ils soient bien marqués. Puis je commence la pêche sur celui qui me donne le plus d’espoirs. Si je n’ai pas de touches au bout d’une demi heure : je change juste pour voir si les poissons sont déjà actifs sur l’autre coup. Dans le cas où cela ne donne rien non plus, il faut prendre une option et faire un choix définitif.

belle brème du Tarn
Les belles brèmes du Tarn.

En effet, il est très difficile d’entretenir deux coups simultanément et cela peut même mener à faire de grosses erreurs. Je le rappelle, la pêche au feeder est une pêche de rappel où les poissons sont attirés et regroupés grâce au lancers successifs et l’apport permanent d’appâts contenus dans le feeder. Cette dynamique est impossible à maintenir et à créer sur deux coups simultanément, il faut donc faire un choix.

Attention à ne pas se perdre!

Dans la vidéo (voir en haut), le scénario n’est pas aussi simple et même si ce sont des principes, on se rend compte qu’il existe une multitude de situations qui viennent contredire ou compléter toutes les règles que l’on peut bien établir à l’avance…. C’est la magie de la pêche. Le jour du tournage, tout débute très bien et j’abandonne rapidement le coup situé dans la zone profonde pour me concentrer exclusivement sur le haut fond à 50m où les poissons sont très présents et actifs. Au bout de 2h je remarque de l’activité sur le coup profond situé à 25 m de la berge et cela valait bien un essai … L’essai fut transformé, les brèmes se sont bien installées ici et sont plus grosses que sur le coup au large. Je change donc et me concentre sur le coup plus proche et plus profond où les grosses brèmes ont pris plus de temps pour se rassembler.

brème au feeder
Les grosses brèmes sont bien installées sur le coup le plus profond à 25m de la berge.

Le danger c’est bien évidemment de passer d’un coup à l’autre à plusieurs reprises et de casser la dynamique des rappels. Pour tirer le meilleur parti de sa sortie, il faut savoir prendre une option et faire un choix. Cela permet de bien construire sa pêche et garder les poissons bien présents et actifs.

nouveau vlog GURU

Premier épisode des Vincent VLOG’s GURU

Cette vidéo est la première d’une série réalisée pour Tackle GURU France. Plusieurs épisodes sont déjà en préparation et vous pouvez retrouver tout ce contenu ainsi que plusieurs autres vidéos sur la chaîne YouTube Tackle GURU France.
A bientôt pour une prochaine vidéo !

viaduc de millau dans la brume
Reportage photo en chemin, le viaduc de Millau surgit de la brume tel un bateau.
Reportage photo en chemin, le village de Montjaux en Aveyron.

Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Journaliste & créateur de contenus⎢Président du club Pêche Feeder Compétition à Rodez Aveyron⎢Team GURU France⎢Contact

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.