Coins de pêcheGardonLac de PareloupPêche au feeder & quiver tipReportage de pêcheVidéos de pêche au feeder
Tendance

Pêche au feeder dans un lac géant

Les poissons seront ils à l'heure?

Aujourd’hui je me rends sur les berges du Lac de Pareloup dans l’Aveyron. C’est une immense retenue de barrage que je connais assez bien pour y avoir débuté mes armes de feeder maniaque (les plus anciens reconnaîtront le clin d’oeil 😉 ). Pourtant, le poste choisi m’est totalement inconnu. L’objectif de la journée, et de cette vidéo, est de tester le comportement des poissons sur ce spot qui s’ouvre sur la portion la plus vaste du lac. Face à moi une mer immense. Le lac est calme et je m’installe au levé du soleil sur un coin de cette large descente à bateaux, un des rare poste accessible de ce côté de Pareloup.

peche-au-feeder-lac
Devant moi : le lac géant!

Voici donc le plan de la journée :

  1. Pêcher 1 heure sans touches
  2. A 1h premiers gardons puis pêcher ces poissons en attendant les brèmes.
  3. 2h premières brèmes
  4. Pêcher les brèmes jusqu’à la fin de la journée en essayant de les garder sur le coup.
soleil levant à Pareloup.
Soleil levant à Pareloup.

La pêche débute à 80m pour regrouper les poissons plus rapidement. C’est du moins ma conviction dans ce type de situations. Je suis pourtant contraint par un accroc à raccourcir la distance de pêche de 5m.

instalation-feeder

Au bout d’une heure, rien ne bouge. Seules les écrevisses se manifestent sur le coup. 1h et 5 minutes premier gardon. La pêche démarre avec cette première capture et les gardons s’enchaînent. L’objectif est tout de même de réussir à faire venir sur le coup les brèmes. Mais ces dernières mettent toujours plus de temps à se manifester que les gardons plus mobiles et plus nombreux. Jusque là rien d’inhabituel et la patience doit être récompensée. Le plan se déroule comme prévu.

Ecrevisse signal ou du Pacifique prise au feeder

La deuxième heure est consacrée aux gardons dans une pêche dynamique. Le rythme des lancers, l’apport constant d’esches et d’amorce sur le coup ajouté à l’activité de ces poissons sont autant de signaux pour les brèmes et les incitent à se rapprocher … du moins c’est ce qu’il se passe ici habituellement.

Ou sont les brèmes ?

Les gardons seront les seuls à répondre positivement. Ils sont restés bien actifs sur le coup tout au long de la journée et les brèmes ne sont jamais venues. Il peut y avoir une multitude d’explications mais j’en retiendrais deux, convaincu que ma stratégie (esches, amorce, distance, montage etc …) était la bonne :

  • Le temps inhabituellement calme sur le lac. Pas un pouce de vent pour venir troubler la surface de ces eaux translucides.
  • Les fonds rocailleux de ce spot. C’est l’habitat de prédilection des écrevisses et elles étaient très présentes sur le coup.
un-lac-geant
Un pêche à longue distance pas très rentable avec uniquement des gardons.

2 conseils pour choisir son spot feeder à Pareloup :

  1. Evitez les écrevisses en cherchant des plages de sables plutôt que les rochers. Les fonds sableux offrent un habitat moins propice à ces envahisseurs à pinces et elles y sont moins nombreuses.
  2. Le lac comporte de nombreux bras qui offrent des postes de pêche plus abordables. En effet, il est plus facile de regrouper les poissons sur son coup dans ces baies plus étroites.

La pêche n’est pas une science exacte et heureusement. Elle nous réserve parfois de bien belles surprises avec des émotions uniques comme quand on attrape un poisson record ou que les touches sont très nombreuses.

Un décor unique
Un décor unique

Les envahisseurs sont parmis nous

Je croise les envahisseurs à chacunes de mes sorties de pêche …. Ce n’est pas nouveau, les espèces invasives que sont les poissons chats, les écrevisses américaines et autres moules asiatiques ont colonisé une grande partie de nos eaux. Ici les écrevisses signals (appelées aussi écrevisses du pacifique) sont extrêmement présentes. Un véritable fléau pour le lac. Vorace, cette espèce limite le développement des populations de poissons, l’impact sur la biodiversité de ce réservoir est énorme.

ecrevisses-du-pacifique-signal
Cette séquence subaquatique où l’on voit la densité impressionnante d’écrevisse regroupées sur une simple boule d’amorce a été tournée devant ma bourriche à 5m du bord dans 2m de profondeur.

Tout comme le frelon asiatique et le grand public, les pêcheurs cohabitent avec les espèces exotiques envahissantes depuis des décennies. La lutte contre leur prolifération est un des enjeux écologique majeur de notre loisir. Il faut aussi tirer les leçons du passé car bon nombre de ces envahisseurs ont été à l’origine introduits avec de bonnes intentions …

MATÉRIEL UTILISÉ

  • Canne GURU Aventus Distance Feeder 13’ & 14’
  • Moulinet Daiwa TDR Distance QD
  • Tresse GURU PUlse Braid 10/00
  • Tête de ligne de 8m en GURU Shield 30/00
  • Montage potence coulissante
  • Hameçon GURU LWGF 12 et 14
  • Window Feeder GURU X-Change de 40 et 50gr
Tags

6 Commentaires

  1. Bonjour Vincent, premièrement c’est toujours un plaisir de te suivre et lire tes récits 🙂 j’aimerais savoir comment tu fais ta tête de ligne sans que le nœud de raccord ne gêne dans les anneaux? Pour info je peche en tresse en 6/100ème avec une tête de ligne en nylon de 20 à a 25/100ème mais les anneaux étant petit sur une canne feeder ça gêne énormément lors du rembobinage pour ma part…
    Au plaisir de te lire 😉

  2. Bonjour Vincent et bravo pour ce que vous faites!
    C’est le meilleur blog de pêche que je connaisses
    Et j’y suis accro
    Ces écrevisses sur la dernière vidéo c’est
    L’ecrevisse Américaine? Est elle mangeable?
    Les carpes les adorent je crois!
    Bonne fin d’année !
    Cordialement
    Dany

    1. Merci ! Oui c’est une écrevisse Américaine, l’écrevisse signal. Les carpes les mangent oui, les silures aussi. On peut le consommer oui même si de l’avis des spécialistes elle n’a pas trop de gout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer