fishing-englishclick for english version

Il y a des années que j’emploie les mêmes mélanges que j’adapte en fonction des poissons présents, des parcours, des saisons. Comme tout bon pêcheur français, mes habitudes ont la vie dure. J’avoue que j’ai toujours eu une croyance toute relative dans les amorces « magiques » et autres additifs. Granulométrie, pouvoir collant, couleur étaient les seules critères qui me parlaient. Mais ça c’était avant …

Avant ma rencontre avec des pêcheurs anglais renommés, avant de découvrir d’autres lieux et techniques de pêche et avant qu’on ne vienne à pêcher dans des lieux où brèmes, gardons côtoient carpes et autres carassins. Donc après mon premier essai concluant au feeder, j’ai voulu confronter l’amorce Pro Natural Bream de Bait-Tech à une pêche typiquement franco-française : Grande canne et amorçage lourd en canal.

un-amorcage-copieux-est-necessaire

Un amorçage copieux est nécessaire

La Pro Natural Bream se prépare très facilement. Pour une amorce riche, c’est assez exceptionnel. En effet les amorces à gros poissons sont relativement difficiles à humidifier, pour certaines il faut s’y prendre plusieurs heures à l’avance, voire la veille, pour s’assurer que toutes les particules soient bien imbibées et qu’on obtienne le « collant » juste. Ce mélange est au contraire très fin et il suffit de le laisser reposer un quart d’heure, puis de réajuster l’apport en eau si nécessaire et c’est prêt. 1,5kg d’amorce sèche donnent près de 6 litres au final ! Dopée au brasem, l’odeur qui se dégage du sac est enivrante. Après avoir ajouté de l’eau, la sensation ne fait que s’accroitre et on croirait avoir le nez au dessus d’un sachet de bonbons ! J’espère qu’elle a le même effet sur les brèmes. La couleur qu’elle dévoile ne laisse pas place au doute sur sa cible non plus. Elle arbore une belle couleur dorée et est parfaitement onctueuse. On peut très facilement confectionner des boules denses, qui n’éclatent pas à la surface, mais qui libèrent très rapidement toutes les particules d’oléagineux qu’elle contient. Il suffit de faire le test en bordure pour se rendre compte de l’effet : Une vraie « limonade ».

pour-viser-les-plaquettes-mieux-vaut-employer-une-amorce-ciblée,-riche-pour-maintenir-les-poissons-en-appetit-et-travaillant-beaucoup

Pour viser les plaquettes, mieux vaut employer une amorce ciblée, riche pour maintenir les poissons en appétit et travaillant beaucoup

Après avoir ajouté une poignée d’asticots morts et de fouillis congelé, c’est une bonne douzaine de boules que j’envoie sur mon coup.  Et c’est parti ! La réponse ne se fait pas attendre et les plaquettes répondent présentes. Volontairement je n’ai rien gardé du paquet d’amorce d’1,5kg que j’avais préparé pour m’interdire de rappeler. Tout ça pour renverser les clichés … On dit souvent qu’il faut beaucoup rappeler pour maintenir les poissons, les brèmes en particulier. Après 4 heures de pêche, je n’ai pas remis d’amorce une seule fois et les touches n’ont jamais cessé, au contraire elles se sont accrues et les prises ont grossi.

automne-port-et-darses-sont-les-endroits-ideaux-pour-assister-aux-grands-rassemblements

A l’automne, port et darses sont les endroits idéaux pour assister aux grands rassemblements

> A voir également la présentation de l’Amorce Bait Tech Pro Natural sur netpeche.com