Accueil / Matériel de pêche / Amorce feeder / Comment sont fabriquées les amorces de pêche au coup ? 2/3

Comment sont fabriquées les amorces de pêche au coup ? 2/3

Avec ce deuxième article (2/3), on entre dans le vif du sujet ! Je vous propose de m’accompagner dans la visite de l’usine Sensas où vous allez découvrir de la matière première jusqu’au paquet d’amorce, comment sont fabriquées les amorces Sensas.

Processus de fabrication des amorces Sensas de pêche au coup.

Sensas, via son réseaux de livraison propre se fournie en matière première dans toute la France et une partie de l’Europe. Cela représente une très grande variété de produits issus de filières variés : de l’huile de sardine au palmito réformé. Autre contrainte des normes sur l’alimentation animale, décrites dans mon article précédent, aucun des produits utilisés dans la confection des amorces n’est issue d’une filière d’aliment périmé. Ce sont des rebuts non conformes, comme par exemple des gâteaux dont la cuisson est loupée, pas assez dorés ou trop déformés pour être commercialisés.

fabrication-amorce-peche-coup-1653
Les matières premières destinées à une recette d’amorces Sensas sont rassemblé à l’entrée de l’usine.
Palmito non conforme pour la fabrication des amorces ssensas
Palmitos réformés destinés à la confection de certaines amorces Sensas.

1 – Les matières premières arrivent des quatre coins de la France, de Belgique et d’ailleurs. Certains de ces ingrédients sont déjà prêts à être incorporés dans la recette, d’autres sont transformés sur place, comme par exemple les grains de chènevis qui sont grillés dans une machine impressionnante avant d’être broyés.

2 – Tous ces produits sont ensuite assemblés dans un grand container en suivant scrupuleusement les différentes recettes mises au point par Jean Desqué. Certains ingrédients comme des additifs ou des colorants très concentrés sont utilisés dans des quantités très faibles par rapport au volume de farines assemblées. Une fois l’amorce composée, les ingrédients sont longuement mélangés afin de les répartir uniformément.

fabrication-amorce-peche-coup-1663
Les colorants très concentrés sont utilisés dans des quantités très faibles.
fabrication-amorce-peche-coup-1666
L’usine est aussi un immense laboratoire. Au moment de ma visite, le « chef cuisinier » est en train de tester de nouvelles recettes pour les pêcheurs des pays de l’Est qui pratiquent sous la glace !!

3 – Lors de l’étape suivante, l’assemblage obtenu est moulu suivant les besoins. Chez Sensas, pour une même recette on retrouve des moutures différentes. Par exemple la 3000 Carpe existe en mouture grossière, standard et fine mouture. C’est dans de très gros moulins que sont réalisés ces moutures en fonction des besoins. A noter que toutes ces étapes sont réalisées dans un périmètre très réduit : la chaîne de conditionnement est a à peine 25m de la zone de réception des matières premières.

fabrication-amorce-peche-coup-1674
Le moulin à farines dernière étape avant l’emballage.

4 – La dernière étape est celle du conditionnement qui est réalisé par 3 machines très sophistiquées. Le container du lot d’amorce de pêche au coup est situé au dessus du mécanisme. Les emballages se présentent sous forme de tubes vides enroulés sur de gros rouleaux. Ils sont enfilés dans le tuyau de la machine qui réalise toutes les opérations seule : Sertir les paquets et doser la quantité d’amorce. Ces machines fonctionnent en permanence. Au bout du tapis roulants, les paquets sont conditionnés dans des cartons de 10 kg prêts à être expédiés chez le détaillant : histoire à suivre dans le prochain article !

Article 1 : Amorce de pêche au coup et alimentation animale

Article 2 : Processus de fabrication des amorces de pêche au coup

Article 3 : La logistique Sensas au service des amorces

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Contact

Voir aussi

montage-peche-au-coup-flotteur-fixation-2

Montage de lignes pour la pêche au coup : Comment utiliser les gaines silicones ?

Après avoir traité du bon choix de la forme du flotteur, de l’agencement de la …

2 commentaires

  1. Bonjour de Berlin
    et merci beaucoup pour toutes ces informations précieuses.

  2. Au coeur de la fabrication….c’est le moins qu’on puisse dire !
    …Encore plus interressant que la 1ere partie
    Merci Vincent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *