Accueil / Matériel de pêche / Accessoires Pêche / Le Nanofil de Berkley et la pêche au feeder
nanofil rupture sur le line-clip du moulinet
Rupture au niveau du ligne-clip du moulinet

Le Nanofil de Berkley et la pêche au feeder

Retour d’expérience sur mon utilisation du Nanofil.

Un produit extrêmement prometteur qui propose des caractéristiques très séduisantes.
Mais qu’en est-il vraiment pour la pêche au quiver ?

Nanofil de Berkley – la révolution n’aura pas lieu !

L’utilisation de la tresse ou de ses dérivés (comme le Nanofil) en corps de ligne est très intéressante dans certaines circonstances de pêche au Quiver. Leur absence d’élasticité et la plus grande finesse, à résistance égale par rapport au nylon, sont les deux gros avantages de ce type de ligne.

Dans quel cas l’utilisation de la tresse ou du Nanofil devient intéressant pour la pêche au feeder ?
1 – la pêche des petits poissons : l’absence d’élasticité de la tresse rend les touches plus amples et donc plus visibles. Tout mouvement de l’hameçon sera retranscrit avec la même intensité sur le scion de la canne à l’autre bout de la ligne.
2 – La pêche au feeder à longue distance : La finesse de ce type de ligne, 10 centièmes de mm en général, facilite les lancers lointains mais aussi les rendent plus précis.

Comparatif Tresse Nanofil
A gauche une bobine remplie de Nanofil 15/00 et à droite une tresse classique.

Le nanofil est une innovation récente de la marque Berckley présentée comme une véritable révolution pour toutes les pêches modernes.
Comparé à une tresse classique il présente l’avantage d’être lisse. Lisse donc avec une glisse parfaite dans les anneaux de la canne mais aussi lors de son immersion. En somme, une forme de tresse aussi lisse qu’un nylon et qui se noie plus facilement ! Un produit “miraculeux” qui gommerait “partiellement” les inconvénients des tresses conventionnelles !

Devant la difficulté à trouver un produit pleinement satisfaisant pour la pêche au quiver j’ai cru en ce Nanofil comme étant un compromis très intéressant. Cela fait (faisait) donc 4 mois que je pêche avec ce type de ligne pour mes pêches au quiver longue distance. Je vous présente donc ce retour d’expérience.

Point positif :

– La glisse parfaite dans les anneaux : indéniablement le gros avantage de ce produit.
Une fois le feeder lancé et posé sur le fond, il faut noyer votre bannière. Cette opération peut vite devenir très longue avec la tresse. Les tresses sont fabriquées avec une fibre appelée Dyneema dont une des propriété est de flotter. Le nanofil est fabriqué dans la même matière, mais son procédé de fabrication diverge de la tresse ce qui le rend aussi lisse qu’un nylon. Le nanofil flotte donc mais il se noie plus facilement que la tresse car il est lisse et traverse plus facilement les couches d’eau.

Point négatifs :

– La glisse extrême de ce produit oblige à réaliser des noeuds de raccord spéciaux mis au point spécifiquement pour le Nanofil. Un inconvénient vite contourné avec un peu de pratique pour la réalisation de ces noeuds. On en utilise un seul pour faire votre raccord entre le nanofil et votre tête de ligne (j’utilise une tête de ligne de 10m de long).

noeud de raccord nanofil et nylon
noeud de raccord nanofil et nylon

– Le vieillissement : Quand on pêche au feeder le fil est soumis à de nombreux frottements sur le fond, les rochers, les cassures, les accrocs. Le nanofil n’aime pas cela du tout ! Après à peine 2 ou 3 sorties dans ce type de configuration et j’ai vu mes bobines littéralement “peler” et être extrêmement abîmées.

Nanofil de 10/00 sur bobine d'un moulinet Preston PCR 6000

– La résistance : Lors de la pêche, le fil est mis à rude épreuve au niveau du ligne-clip du moulinet où il encaisse les chocs après le lancer lorsque le feeder arrive au bout de sa course. Sur deux bobines de Nanofil que je possédais, les deux ont cassé à ce niveau là, dont une de 15 centième qui affiche une résistance de 7 Kg !! Le Nanofil ne supporte pas ce type de choc, et pourtant je ne suis pas adepte des lancers puissants et j’utilise des moulinets munis de line-clip en métal (montés sur ressort) de bonne facture.

Rupture du Nanofil au niveau du ligne-clip du moulinet.
Rupture du Nanofil au niveau du ligne-clip du moulinet.

En conclusion

Sur le papier, le Nanofil présente toute les caractéristiques d’un véritable progrès dans la pêche pouvant même passer pour le produit qu’attend de nombreux pêcheurs au feeder depuis des années. Mais la fragilité de ce produit le rend complètement inapproprié à cette technique de pêche. Je l’ai appris à mes dépends car les casses citées précédemment ce sont produites lors d’une manche du championnat de pêche à la plombé. Cette amertume passée vous l’aurez compris, le nanofil est un produit que je ne vous recommande pas pour la pêche au quiver.

Et vous quelle tresse utilisez vous pour pêcher au feeder ? et avec quel retour d’expérience ?
Réponse dans les commentaires 😉

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Capitaine adjoint de l'équipe de France Feeder. ⎢Contact

Voir aussi

canne-anglaise-peche-pellet-waggler-team-daiwa-match-pellet-waggler-6

Canne anglaise pour la pêche au pellet waggler : Team Daiwa Match Pellet Waggler

La pêche de la carpe au coup a connu un tel boom ces dernières années …

24 commentaires

  1. J’ai aussi été tenté d’acheter ce nanofil, mais je n’en ai entendu que des mauvaises choses.

    Je n’utilise pas de tresse, simplement parce que mon niveau ne me permet pas d’apprécier ces petites différences. Et pourtant, comme je ne prend jamais rien d’autre que de l’ablette, je devrais ne pêcher qu’à la tresse lol

    • Il y a de « grosses différences » entre le nylon et la tresse pour la pêche au Quiver. Évidement il est préférable de débuter avec du nylon. Comme toutes technique de pêche les résultats s’obtiennent à force de pratiquer il te faut garder confiance. Il doit bien y avoir de beaux poissons à faire dans la Meuse?

  2. Je pêche à la tresse depuis 6ans environs et mes 2 bobines de tresse était de la marque berkley , je pêche régulièrement et beaucoup au poissons nageur et après quelques mois je remarque que la tresse s’abîme rapidement avec le frottement et les lancés , mais elle garde parfaitement ses caractéristiques.( mais je penses que je pencherais vers la tresse fox rage ou spiderwire )

  3. Salut ,
    je suis depuis le début d’année avec une tresse Matrix en 10/100 à 20 € les 150 m qui pour l’instant me donne satisfaction , bonne résistance aux noeuds et elle coule : enfin une !!!!
    On en reparle dans 6 mois
    à ++

  4. Salut intéressant ton article ca m’évitera d acheter le nanofil!
    Je voulais monter des bas de lignes avec en petit diamètre…tans pis.
    Pour la tresse je n’en utilise pas car je n en ai pas l’utilité : pas de pêche lointaine pour moi et je ne cherche pas les petits poissons…
    Peut être dans certains cas c’est un plus comme les jours ou les poissons font des nanotouches….
    A+

    • La tresse en corp de ligne est un véritable plus pour détecter les touches de poissons comme le Gardon. En out début de saison quand il n’y a rien d’autre dehors ou pendant la fraie des brèmes il faut bien ce résoudre à pêcher les petits 😉

      • TRESSE OUI MAIS PAS POUR LE GROS POISSON!!!!!!!
        EN SAONE LES GROSSES BREMES+-2Klg ET CARRASSINS +-2Klg; MAIS QUAND 1 CARPE DEROULE LE MANQUE D’ELASTICITE DE LA TRESSE NE PARDONNE RIEN AU BAS DE LIGNE EN FLUOCARBONNE RESISTANCE 3 OU 7Klg DE 40cm DE LONG!!!

        MAIS LA TRESSE FACILITE LES LANCES COUPE LES HERBES ET EST REDOUTABLE POUR LES GARDONDS MEFIANTS ET AUTRES PETITS POISONS AVEC 1 SCION FIBRE DE VERRE SENSIBLE.

  5. J’utilise depuis le début de l’année le Nanofil en 13°. J’en suis TRES content: pas de ptroblème avec le ligne clip: il suffit de coincer le Nano dans une boucle en power gun de 6lbs drennan ou un simple morceau d’élastique scion (800 gr.) entourant le Nano et « clipé » pour les beaux poissons. Pas encore de casse anormale, actuellement pas de problème de vieillissement. mon mat.de pêche: toutes les cannes DM preston innovation sauf 14′ 2 », moulinets Shimano stradic 5000. têtes de ligne en 20 ou 22° Shimano Technium 9 ou 12 mètres suivant la distance ( jusqu’a 80 m.). Le noeud de raccord Nano/tête de ligne: noeud universel, simplement doubler le nano, 8 tours minimun et serrer lentement mais fermement. J’ai pris plusieurs carpe de + 8kg avec un bas de ligne en 16 Shimano silk shock.
    C’est un produit qui demande une réflection pour l’emploi que l’on veut en faire.

    • Merci de partager ton expérience et ta technique ici !
      Dans les conditions que tu décris effectivement la casse est limité ! Tout dépend où l’on pêche, dans un étang au fond vaseux le Nanofil n’a aucune chance de s’abimer sur des accros. Un tel amortisseur sur le ligne clip du moulinet gomme tous les defaults du Nanofil, mais c’est assez contraignant à réaliser. Cette technique est surtout valable comme tu le dis pour une pêche de carpe car le ligne clip devient du coup auto-éjectable. (les spécialistes comprendrons … ;-))

  6. Nous avons eu la même idée avec le magasine « La pêche et les poissons » qui a aussi réalisé un article sur le Nanofil pour la pêche au feeder. Après lecture il en décris surtout les avantages …

    • Le problème des articles c’est que certains auteurs ne sont pas totalement objectif (pas tous), je préferé lire les avis de consommateurs « classiques » (sur des forums par ex) qui eux ont plus de liberté au niveau de leur ecrits.

  7. Salut Vincent,

    Pour ma part la Matrix Submerhe en 10/100, excellente coulabilité, résistance correcte à l’abrasion et une bonne résistance linéaire testée sur des carpes de 10 kg, à mon sens une tresse de très bonne qualité.

  8. Un p’tit up. De chez Berkley, j’utilise depuis l’an passé une autre tresse fusionnée : la BERKLEY FIRELINE TOURNAMENT EXCEED que je trouve très nettement plus résistante à l’abrasion et aux chocs que le Nanofil. Le contact est un peu plus rugueux, car c’est une tresse fusionnée à chaud. Les nœuds ne glissent pas et la tresse lance loin. Une découverte faite par hasard !

    • Merci pour ce retour ! Effectivement selon ta description ce produit semble intéressant je vais regarder si je la trouve chez mon détaillant. Est elle facile à noyer ?

      • Oui, Vincent, elle fend bien l’eau quand on doit la noyer. J’avais trouvé cette tresse sur eBay, vu la pauvreté en matériel des magasins de ma région et les prix pratiqués. J’ai donc une belle bobine de 1800m de 12/100 à la maison. Je pêche le carna, la truite et le feeder à longue distance avec cette tresse. Elle est vraiment fiable.

        • Super merci pour les infos ! A tester donc 😉

          • Je reviens à toi à propos de la Tournament Exceed. C’est pas mal, mais si elle est plus fiable que le Nanofil (que j’ai complètement abandonné), elle manque tout de même de durée de vie par rapport à ma « bonne vieille » PowerPro (que j’utilise en mer et en eaux douces avec beaucoup de plaisir et de confiance). Disons qu’elle pêchera 1 ou 2 saisons, alors que la PowerPro en fera 5 ou 6 sans problème. Cela dit, la Tournament est tout de même une excellente lanceuse et ne prend pas dans le vent comme le Nanofil.

          • Merci pour ces précisons. Power Pro est une valeur sûre !

  9. moi je l’ai testé en bdl le nanofil en 2 °° – sur des pêches de gardons – et comparé par rapport au bdl en fil y a pas photo – plus de touches et durtt plus de prises !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *