Le lac de Pareloup livre ses secrets à « marrée basse »

La première difficulté lorsque l’on souhaite pêcher dans un grand lac est de définir l’endroit ou le poisson se trouve naturellement. Pas facile d’aborder de si grandes étendus d’eau sans un repérage minutieux au préalable. Le lac de Pareloup de part sa forme complexe rend encore plus difficile cette approche.

Les nombreuses baies qui découpent ses berges, offrent des configuration variés et il est délicat d’évaluer la profondeur et surtout la configuration des fonds en pêchant du bord.

A ce sujet je vous avez déjà fournis quelques éléments de compréhension pour ce grand lac dans cet article « lac de Pareloup : le rêve inaccessible«   et notamment avec une carte bathymétrique du lac (relief des fonds immergés).

Voici de nouveaux éléments, avec ce repérage photographique réalisé au mois de décembre 2010, lors d’une période de très basse eaux. A ce moment il manque entre 5 et 6 m d’eau dans le lac, et les baie sont « à marré basse ».
Sur ces photos on peut juger de la nature des berges voire par endroit des fonds, et localiser les postes et les distance de pêche afin d’atteindre les zones « vaseuses » ou le poisson est susceptible de ce nourrir et de ce trouver naturellement. Mais sans parler de « recette miracle anti-capots » ces photos sont tout simplement le reflet de la complexité de ce lac et de la variétée des configurations que l’on peut y rencontrer.
Bonne visite du lac de Pareloup à marrée basse

Ci dessous le diaporama du repérage photographique

Ci dessous la carte interactive avec la géolocalisation des photographies. Pour le détail de chaque coin de pêche cliquez sur les « punaises bleues ».

Afficher Lac de Pareloup à « marée basse » (12) – Décembre 2010 sur une carte plus grande

Pour plus d’informations sur le lac de Pareloup consultez sur ce site :