Accueil / Gardon / Sauvegarde des Gardons de la rivière Avon Hampshire

Sauvegarde des Gardons de la rivière Avon Hampshire

le Avon Roach project

Les gardons présents dans cette rivière ont la particularité de devenir très gros avec des spécimens impressionnants de près de 1,5 kg. Après les agressions successives commises sur leur milieu et la prolifération “récente” des Cormorans, la raréfaction des gardons inquiète les pêcheurs de ces très recherchés trophées.

Comment restaurer une population indigène sans la polluer génétiquement ?
Une seule solution : la reproduction naturelle.
Voici donc l’objectif que s’est donné ce programme ambitieux le “Avon Roach project”.

Un beau spécimen de gardonDans ce film, vous pourrez voir les solutions ingénieuses et respectueuses qui ont été mises en place afin de créer et de bonifier la reproduction naturelle du Gardon : Le parcours des œufs de la ponte, à la remise en liberté dans cette même rivière en passant par l’élevage des alevins.

Plus généralement, ce programme exemplaire nous montre comment l’homme peut aider la nature à mieux faire son travail, avec comme prétexte le loisir pêche.
On peut aussi juger des moyens, mais aussi et surtout de l’intelligence et de l’innovation que déploient les pêcheurs Anglais pour préserver un poisson aussi commun que le Gardon. Rien de vraiment surprenant quand on connaît l’état d’esprit des pêcheurs de loisir de ce pays et des “Spécimen Hunter” qui, à l’image des grands noms de cette discipline, ont mis au centre de leurs pratiques le « savoir préserver » et le « savoir observer » de la nature.

‘The Avon Roach Project’ the story so far. Un film de Hugh Miles.

Un exemple de gestion du milieu aquatique à suivre et à méditer qui semble être une réelle réussite et préserve la richesse propre à un cours d’eau en l’occurrence les Gardons de la rivière Avon Hampshire.

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Capitaine adjoint de l'équipe de France Feeder. ⎢Contact

Voir aussi

vincent-hurtes-guru-master-pays-bas

GURU MASTERS compétition de pêche au coup en hollande

Retour sur ma participation au GURU Masters à Spuiboezem Pays Bas Le 11 juin dernier …

5 commentaires

  1. super documentaire ,comme quoi il est possible de préserver la faune aquatique sans la dénaturer

  2. Bonjour,

    J’ai eu la chance de pêcher cette rivière il y a plus de 10 ans maintenant avec un ami britannique dont le frere vivait à proximité. Je n’envie pas tout ce que font ou ont les anglais, mais il faut avouer que leurs rivières sont magnifiques, en tout cas celle ci et que la culture pêche est à des années lumières bien plus développée que la notre. Et pourtant le potentiel de jolie rivière et de beaux plans d’eau ne nous manque pas…

    • Merci pour ton témoignage JP, les rivières Anglaises sont superbes. Mais peut être aussi, comme tu l’évoques, parce que les Anglais savent les regarder. Tu as raison le potentiel en cours d’eau et plan d’eau est bien plus intéréssant et varié en France. C’est en montrant ce genre de reportage que nous ferons évoluer notre façon de les observer.

  3. o pourrai faire pareil en France mais d’abord il faut eliminer dans l’ordre les escrologistes et ensuite les cormorans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *