Accueil / Pêche au feeder & quiver tip / Montage Feeder / Montage feeder a potence coulissante

Montage feeder a potence coulissante

Le montage feeder pour toutes les pêches en étang.

En terme de montage feeder, on a souvent tendance à opposer un montage coulissant à un montage potence. Sous l’impulsion de Steven Ringer, le champion du monde 2014, l’ensemble de l’équipe d’Angleterre a utilisé un type de montage hybride lors du championnat du monde en Irlande. Il est très simple et facile à réaliser, c’est le sujet de cet article le montage feeder à potence coulissante. Il combine la sensibilité de la potence, et le coulissement autorise des touches lentes et longues comme savent le faire les brèmes.

C’est un montage passe partout que j’ai adopté depuis maintenant une année et que j’utilise dans la très grande majorité des situations. Hormis son efficacité, ce qui me séduit dans ce montage, c’est sa simplicité de mise en oeuvre : je réalise tous mes montages feeder désormais au bord de l’eau au moment de pêcher. Le montage feeder à potence coulissante que je vous présente ici est tout de même différent de celui des Anglais, car j’utilise une “perle rotative” d’ordinaire réservée aux montages mer / surfcasting en lieu et place de la perle rocaille en verre de Mister Ringer.

perle-rotative
La perle rotative est percée dans le sens de la longueur et transversalement.

Voyons comment réaliser ce montage feeder :

L’étape la plus délicate est la confection des potences. Je les réalise à la maison, elles sont rangées dans une petite boite qui m’accompagne au bord de l’eau. Le reste du montage est confectionné juste avant de pêcher. Attention, si vous essayez ce montage, il y a de fortes chances que vous l’adoptiez définitivement !

le-montage-feeder-potence-coulissante-avec-perle-rotative
Le feeder est fixé sur l’émerillon de la potence et le bas de ligne connecté à la portion de nylon tressée à droite sur la photo

Matériel nécessaire :

  • Une pince à sleeve
  • Des sleeve X-Trend Sert # 0,8
  • Des émerillons agrafes N°11 sur lequel le feeder sera accroché
  • Un corps de ligne ou tête de ligne en 25/00 minimum
  • Du nylon ou fluorocarbone en 35/00 pour réaliser la potence
  • Perle rotative de 3×5 mm – ce sont des perles transparentes, percée horizontalement et verticalement.

liste du matériel pour réaliser le montage feeder a potence coulissante

Le bas de ligne est raccordé boucle dans boucle avec la portion de nylon tressée.

Etape 1 : Réaliser la potence

1. Enfilez la sleeve sur une portion de nylon de 35/00

le-choix-de-la-sleeve
Le choix du modèle de sleeve est déterminant.

2. Enfilez ensuite la perle rotative par l’orifice transversal sur ce même nylon, puis refaire passer le nylon dans la sleeve.

enfliez-le-nylon-dans-la-perle-rotative

3. Ajustez la sleeve au plus prés de la perle

4. Sertir la sleeve à l’aide la pince, il ne faut pas hésiter à bien serrer avec la pince pour sertir fermement le nylon.

sertir-la-perle-rotative-avec-la-pince

5. Coupez l’excédent de nylon au ras de la sleeve. La première moitié de la potence est terminée.

couper-au-ras-de-la-sleeve

la-perle-rotative-serti-sur-la-potence-avec-la-sleeve-1

6. Enfilez la deuxième sleeve sur la portion de nylon.

7. Enfilez l’émerillon agrafe et ajustez la longueur de la potence. J’utilise des potences courtes de moins de 10 cm. 7 cm dans la plupart des cas, longueur de l’émerillon comprise. Mais on peut être amené à utiliser des potences plus longues, jusqu’à 20 cm dans des cas très particuliers.

8. Repassez le nylon dans la sleeve et sertir l’émerillon.

emerillon-agrafe-serti-sur-la-potence
La sleeve doit être sertie au plus près de l’émerillon pour former un ensemble rigide.

9. Coupez l’excédent de nylon au ras de la sleeve. La potence est terminée !

potence-colissante-avec-perle-rotative

Le potences sont stockées dans une petite boite, chacune d’elles peuvent être utilisées pour plusieurs parties de pêche. Elle servent à raccorder le feeder au montage.

Etape 2 : La tresse de nylon

Le reste du montage peut être réalisé au bord de l’eau juste avant de pêcher.

La longueur de la tresse de nylon doit être comprise entre 10 et 20 cm, 15 étant une bonne moyenne. En théorie : Tresse de nylon = Longueur potence + Lien du feeder + 1/2 longueur de la cage. Cet élément du montage doit éviter les noeuds sur le montage, plus rigide, elle décale le bas de ligne du feeder et évite qu’il ne s’entortille autour de la cage.

1. Enfilez la potence par la perle sur le corps de ligne. Ces perles rotatives sont asymétriques et il faut enfiler d’abord le bord court. Le coté long se retrouve contre la future torsade. En appuyant sur le noeud, elle décale encore un peu plus le bas de ligne du feeder. Un détail qui fait toute la différence !

gros-noeud-devant-la-perle-rotative
Le côté « long » de la perle rotative vient butter sur le noeud.

2. Pour réaliser la torsade nylon, formez une boucle avec le corps de ligne en le tenant entre les deux mains. Chaque brin est tenu entre le pouce et l’index puis faites “rouler” le nylon entre vos doigts des deux cotés pour que la torsade se forme toute seule.

tresser-du-nylon
Tresser du nylon en le faisant rouler entre les doigts

3. Une fois la tresse formée sur plus de 20 cm, vous pouvez l’arrêter et confectionner le noeud d’arrêt. Ce noeud doit être assez gros pour que la perle ne puisse lui passer par dessus ou même s’y coincer. Au moment du lancer, c’est lui qui va encaisser la puissance, il doit résister et offrir un arrêt fiable pour la perle. C’est l’épaisseur du corps de ligne qui conditionne la grosseur du noeud d’arrêt. Par expérience, il ne faut pas descendre sous les 25/00, corps de ligne ou tête de ligne. On peut tout de même utiliser des diamètres inférieurs mais il faut alors placer une petite perle (type rocaille) entre la perle rotative et le noeud.

noeud-sur-tresse-de-nylon
3 tours dans un noeud simple pour arrêter la tresse de nylon.

4. Formez la portion torsadée d’environ 15 cm en confectionnant le noeud d’arrêt. Pour cela, je fait un noeud simple en passant à 3 reprises dans la boucle. Humidifiez et serrez lentement le noeud. Le montage est terminé, il ne vous reste qu’a raccorder votre bas de ligne, boucle dans boucle avec le nylon tressé.

noeud-sur-tresse-de-nylon-et-perle

 

extremite-de-la-tresse-de-nylon-qui-accueille-le-bas-de-ligne
Le bas de ligne est raccordé boucle dans boucle a l’extrémité du nylon tressé.

Ces quelques gestes sont simples à apprivoiser et vous pouvez très rapidement confectionner ce montage au bord de l’eau.

montage-feeder-a-potence-coulissante-1

 

Vous trouverez aussi plus d’informations sur le montage feeder a potence coulissante dans la très bonne vidéo de Lionel.

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Contact

Voir aussi

peche-au-coup-sportive

Pêche au coup de compétition : La préparation physique

Nous avons vu dans l’article précédent que la pêche au coup de compétition est traumatisante …

11 commentaires

  1. il est bon ce montage et preston vends des potences toutes pretes en 3 longueurs

  2. bonjour, ou peu t,on se procuré les perlesrotative.merci

  3. Bonjour Vincent,

    Je constate sur ce montage qui n a pas d’émerillon pour raccorder le bas de ligne au corps de ligne .
    Il permet ainsi d’éviter lorsque l’on ramène rapidement sa cage, le vrillage du bas de ligne « effet toupie »
    provoqué par les asticots restés sur l’hameçon .
    Si ce n’est pas nécessaire merci de me le confirmer.
    Amitiés.
    JJG

    • Bonjour Jean Jaques
      Voila plus d’une année que je pêche sans micro émerillon, je connecte directement mon bas de ligne boucle dans boucle à mon montage, comme dans l’article. J’ai constaté des vrillage du bas de ligne uniquement quand je pêche avec deux asticots à l’hameçon et sur des bas de ligne fin. Je raccorde alors un micro émerillon pour éviter ces vrilles. Dans le reste des situation cela ne pose aucun problèmes et on gagne en sensibilité.
      A+

  4. petite question, tu mets pas un stop flop pour raccourcir ou allonger le coulissement ??
    ou tu preferes laisser un coulissant libre ?.

    • Bonjour Stephane, oui cela m’arrive assez fréquemment surtout sur les pêches de gardons. Cela donne un auto-ferrage bien utile. C’est aussi pratique pour manipuler son feeder au moment de le remplir.

      • merci de ta réponse. je l’ai essayé dimanche, il me plait bien, quelques emmelages certainement du à une potente un peu trop longue. celles vendues dans le commerce sont plus longue. je vais essayer rapidement plus court comme annoncé dans l’article.
        merci pour tous tes articles que je lis avec plaisir et ou j’apprend pleins de choses

  5. DOMMAGE QU’IL N’Y AI PAS UNE VU GÉNÉRALE DU MONTAGE
    ON AURAIT MIEUX COMPRIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *