Accueil / Pêche au coup / Grande Canne / Montage de ligne pour la pêche au coup : l’agencement de la plombée

Montage de ligne pour la pêche au coup : l’agencement de la plombée

L’agencement d’une plombée influe directement sur la présentation de l’esche. Entre autres paramètres influent, c’est elle qui va décider le poisson à mordre…Ou non. C’est donc un chaînon important dans la confection d’une ligne. Autant que le choix de la forme du flotteur ou de sa portance, la disposition des plombs ne doit surtout pas être prise à la légère.

Quels types de plombs choisir et comment les agencer facilement

Il existe différentes formes de plombs. Cylindriques (styl, stotz) sphériques (plombs ronds fendus,billes percées) ou encore les olivettes. Chacun d’entre nous a ses préférences. Pour moi, c’est la destination de la ligne en fonction du lieu de pêche et des espèces ciblées qui va dicter le type de plombs et aussi leur disposition. Encore une fois, avec le temps et surtout la pratique, je fais aujourd’hui des choix arrêtés qui ont prouvé leur efficacité. Mais surtout, je n’aime pas me compliquer pas la vie. Ce que je veux c’est éviter les emmêlements et avoir le maximum de touches. Je dois donc pouvoir m’adapter. Le plus gros du travail démarre à la maison, sur votre table ou bureau de montage, pour qu’une fois au bord de l’eau vous soyez prêts à tout. Pour adapter la plombée à la situation du jour, il faut absolument que vous puissiez bouger vos plombs facilement sur le fil, sans l’abîmer et aussi sans que les plombs ne bougent de manière intempestive. Pour les fixer efficacement sur la ligne, j’ai quelques astuces en fonction de la nature et forme des plombs.

  • Plombs cylindriques : Je n’utilise que les styles carrés. D’un coup de pince ils se fixent et s’alignent facilement. Je veille à ce que l’intérieur de la fente soit propre et lisse et sinon je passe légèrement à l’intérieur avec une lame de cutter.

20160223_191446

  • Plombs sphériques : je pince la cendrée une première fois classiquement de part et d’autre de la fente, puis après l’avoir fait pivoter d’un quart de tour, je repince sur la fente. De cette manière le plomb s’ouvre légèrement de l’intérieur et on obtient un coulissement dur idéal.

Beaucoup ne jurent que par les plombs tendres. Personnellement je préfère les durs qui conservent une belle forme sphérique même après un bon coup de pince. Ainsi j’obtiens de belles plombées centrées plus facilement. Mes marques préférés : Rameau, Colmic, Hydra et Sensas noirs.

20160223_183042 - Copie (2)

  • Les olivettes : je n’utilise plus que les olivettes à gaine Drennan qui se fixent et se glissent très facilement sans bouger au moindre ferrage. Ici il sufit de glisser le nylon dans les gaines fournies et de fixer l’olivette.

20160223_183042 - Copie

  • Billes percées : j’emploie les billes pour les lignes dont le poids excédent 3gr. Par précaution, je coince  les billes entre des plombs sphériques, mais au préalable j’y introduis aussi de force un morceau d’élastique roubaisien qui va servir d’amortisseur.

boite-distributrice-bille-percee-sensas-z-222-22275

La modularité avant tout

Après cette introduction essentielle, venons-en à la disposition des plombs sur la ligne. Plus ils seront près de l’hameçon, plus rapidement l’appât gagnera sa destination. Il faut donc calquer la vitesse de cette mise en place en fonction des habitudes alimentaires des poissons. J’ai donc des plombées pour démarrer mes parties de pêche selon les espèces en force, mais que je vais aussi pouvoir modifier à volonté en fonction des changements d’humeur des poissons comme j’insistais dans le paragraphe précédent.

  • Ablettes et petits poissons : Le flotteur sera léger, mais en général la plombée massive. La compétition alimentaire est importante quand les poissons virevoltent dans le nuage d’amorce et donc pour détecter des touches parfois furtives, il faut que l’appât se positionne rapidement pour contraindre le plus rapide à s’en saisir et pour nous, enregistrer de vraies touches ferrables.

montage-ligne-peche-au-coup-plombee-massive

 

  • Gardons : Ils se nourrissent près du fond en général et apprécient une présentation souple de l’esche, toute en douceur, car ils vont intercepter l’appât dans les tous derniers centimètres. Pour obtenir une présentation à la fois stable et effectuer des aguichages précis, mais aussi discrète dans ces derniers centimètres de progression, je vais utiliser une plombée semi étalée ou semi massive en 3 points.

montage-ligne-peche-au-coup-gardons

 

  • Brèmes et plaquettes : la plombée est mixte et se compose d’une olivette pour 80% de la portance du flotteur et complétée par des plombs sphériques. J’emploie le montage double-charge ou encore double-bulk pour les anglophones. C’est une plombée où les plombs de touche vont quasiment reposer sur le fond et détecter toutes les touches, mais en particulier les fameux relevés (J’ai décrit ce montage en détail dans le N°834 de la Pêche et les Poissons.

montage-ligne-peche-au-coup-double-charge-double-bulk

 

  • Flotteurs gros porteurs : Lorsqu’il s’agit d’employer des flotteurs lourds à très lourds c’est-à-dire de 3 à plusieurs dizaines de grammes, on pourrait se dire que le poids élevé va excuser quelques approximations. C’est vrai si un poisson arrive à couler un flotteur volumineux de 30gr, à quoi bon soigner la plombée ? Et pourtant, c’est surtout en rivière que la ligne doit être le plus rectiligne possible, rigide grâce au nylon fort employé, mais aussi grâce à l’agencement des plombs. Je n’utilise que les billes percées pour confectionner la masse principale (entre 2 et 3 billes) dans lesquelles j’introduis en force un morceau d’élastique et ensuite je complète avec des chevrotines (gros plombs sphériques) et des plombs sphériques classiques. Ainsi la plombée est raide au possible, aucun risque que les grosses masses ne viennent mater les plus petits plombs et donc rien ne peut finir par glisser. Je commence par former 3 groupes de plombs que j’éloigne plus ou moins en fonction des besoins. Plus proche de l’hameçon si le fond est propre et qu’il faut bloquer fort et plus loin à l’inverse.

montage-ligne-peche-au-coup-flotteur-gros-porteurs

 

Plombs d’appoint

Au dessus de la masse principale, vous observerez que je place toujours quelques petits plombs d’appoint. Des styls carrés N°13 pour les lignes plus légères ou des cendrées pour les plus lourdes. Ceci me permet de rectifier l’équilibrage au bord de l’eau. En effet lorsque j’équilibre mes lignes dans mon tube à essais chez moi, la densité de l’eau n’est jamais la même que dans un plan d’eau ouvert et il arrive donc que mon flotteur soit trop équilibré et que l’antenne ne disparaisse de ma vue. Chez moi j’équilibre tous mes flotteurs au ras de l’antenne dans un premier temps. Puis en ajoutant un ou plusieurs styls ou plombs ronds en fonction du poids de l’antenne, je la coule à moitié, comme je la voudrais en action de pêche. Si au bord de l’eau, elle disparait complètement, je retire d’un coup d’ongle le nombre de styl nécessaire afin d’obtenir l’équilibrage idéal. Je vous garantis une sensibilité hors du commun et ce sans jamais à avoir à toucher à votre masse principale.

20160223_194156

Ce sont mes schémas de base, mais attention il s’agit d’un point de départ. Rien ne m’empêche de pêcher des plaquettes avec une plombée très étalée si c’est ce qui convient. Ou les gardons avec une plombée ultra massive s’ils dévorent tout ce qui passe à leur portée. C’est toujours la fréquence et la qualité des touches qui décident.

A propos Olivier Wimmer

Pigiste pour La Pêche et les Poissons depuis 2005.Début en compétition en 1987. Participation 2 x à la 1ère division mixte et 6 x à la 2ème. 5 x à la 1ère division moulinet. Membre du club Pêche Compétition Garbolino 67. Voir tous les articles de Olivier

Voir aussi

embouts-grande-canne-peche-au-coup-ptfe-1

Embouts coniques pour grande canne au coup

Les grandes cannes à emmanchements ont un coût certain alors autant en prendre soin. Petite …

9 commentaires

  1. Bravo Olivier ,tu est le plus fort.

  2. Comme souvent avec tes conseils Olivier….Aujourd’hui j’ai encore appris quelque chose !!
    Merci de nous faire profiter de ton expérience

  3. Rodolphe SCHNEIDER

    Pour les lignes lourdes, ne peut_on remplacer les billes percées par des olivettes ?

    • Bonjour Rodolphe, c’est possible, mais il faudrait utiliser une olive très volumineuse et je ne suis pas fan. Je préfère plus de souplesse sur le bas pour glisser sur les obstacles si nécessaires.

      • Rodolphe SCHNEIDER

        OK, je comprends. Les lignes les plus lourdes que j’utilise font 8 g (pour la bolo dans l’Ill) et à ce jour les olivettes m’ont donné satisfaction. Cette saison je vais essayer les billes percées.
        Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *