Accueil / Compétition & concours / Championnat international / Equipe de France de pêche au coup : Place aux jeunes!

Equipe de France de pêche au coup : Place aux jeunes!

Dans tous les domaines sportifs, les catégories jeunes représentent le futur d’une discipline. Pour les plus passionnés, intégrer une équipe pour représenter son pays lors d’épreuves internationales est un aboutissement et ils se donnent à fond pour y arriver. La pêche n’y déroge pas !

Une belle aventure

Voilà  4 ans que je fais parti de l’équipe qui sélectionne et encadre les moins de 18 ans en vue de participer au championnat du Monde. C’est une aventure extraordinaire, pas toujours facile qui demande du temps et de l’énergie, mais ô combien enrichissante sur le plan humain.  Franchise,  camaraderie, travail et partage surtout sont nos seuls leitmotiv. La sélection a lieu très bientôt et j’ai eu envie de vous raconter comment  tout se passe d’un bout à l’autre pour cette tranche d’âge intermédiaire, ni tous petits et pas encore chez les grands, celle des U18.

61466_593179530794811_7339286202135079844_n
Il n’y a pas de victoire plus grisante qu’un succès collectif !

Des tranches d’âge qui évoluent

U14, 18, 23, vous lisez souvent ces termes ci, ce sont les tranches d’âge. U pour under (en-dessous en anglais), donc les moins de 14 (ex minimes) moins de 18 (ex cadets) et moins de 23 (ex juniors). Les catégories d’âges mutent souvent pour coller  à l’environnement international Jeunesse et Sports. Car oui la pêche au coup est un sport reconnu exigeant sur le plan physique pour des adultes et encore davantage pour des jeunes. Pour l’exemple, les catégories actuelles vivent leurs derniers mois sous cet aspect. En 2017 ce sera U15, 20 et 25.

10547428_593179497461481_7750485799108282608_n
Victor Chambon, découvert chez les U18, il est passé chez les U23 et a remporté avec ses camarades une belle médaille d’or ! La Force Tranquille et ce n’est pas fini !

Comment postuler et être retenu au stage

Avant d’intégrer l’équipe, il y a plusieurs phases. Le jeune envoie son palmarès à la Fédération dûment validé par son président de Comité Départemental, puis Régional. Les palmarès sont ensuite dispatchés aux capitaines des catégories respectives. En ce qui concerne les U18, il y a une première lecture des palmarès, une lecture individuelle où chacun y va de sa propre analyse en fonction de sa propre expérience.

Voici ma façon de faire : Les points palmarès résultent d’une formule mathématiques  relative au classement du pêcheur par rapport au nombre de participants de l’épreuve à laquelle il a participé. Même si le classement a de l’importance, j’avoue que j’y attache une importance toute relative. Ce qui m’intéresse c’est le niveau de pratique du candidat. En compétition évidemment, mais pas seulement. Grâce aux réseaux sociaux et aux copains, j’arrive à suivre un jeune repéré de suffisamment près pour connaître son « taux de fréquentation »et son assiduité  au bord de l’eau, ses qualités, ses défauts. Donc ce qui importe c’est que le pêcheur pratique, pratique, pratique, pratique … et qu’il soit autonome et polyvalent. Pour moi c’est primordial. Mais pas toujours évident quand on connaît les contraintes financières de la pratique de la pêche de compétition et aussi les contraintes des études. C’est pourquoi arrive la seconde phase où nous échangeons sur le contenu des palmarès et notre connaissance du candidat. Parfois il arrive que le jeune monte de la catégorie inférieure, cela donne des informations complémentaires grâce aux échanges avec les autres staff.

En fonction de tout cela, le jeune pêcheur est invité à participer au stage de sélection.

Stage 2014 à Ploërmel, un excellent cru qui nous aura rapporté l’Or en Hollande ! A l’issue du stage : 5 places seulement !

Le lieu du stage est déterminant. Autant que possible nous essayons de trouver un parcours dont les caractéristiques se rapprochent au maximum de celles du championnat du Monde à venir. Pour cette année par exemple, nous nous dirigeons vers une pêche à l’anglaise à longue distance, voire très longue, de carpes et barbeaux, mais aussi une pêche d’ablettes à déboiter. Autant dire que nous recherchons des pêcheurs absolument complets et polyvalents. L’épreuve se déroulera au Portugal et une autre donnée importante concerne le climat. Le pêcheur devra non seulement faire preuve de qualités halieutiques, mais aussi physiques, pour supporter une semaine d’entrainement intense avec des nuits parfois courtes et des journées longues.

Le stage se déroule en deux manches. Chacune est consacrée à une technique et à ses spécificités. Mais la partie humaine a également une très grande importance. Ainsi l’autonomie, la gestion du stress sont des éléments primordiaux à nos yeux.

Pour toutes ces raisons, nous effectuons certes  un tirage au sort, mais il n’y a pas de classement. Les poissons ne sont pas pesés. Cette année, nous neutraliserons également les ailes. Et surtout les jeunes n’ont le droit à aucune aide extérieure. La présence des parents est possible, mais nous maintenons une distance de sécurité obligatoire, pour que ceux dont les parents sont compétiteurs ne soient pas privilégiés. Seul le staff intervient de l’installation à la préparation de l’amorce et dans la distribution des consignes.

Technique, distance de pêche, sont imposées. Seule la stratégie est laissée à l’initiative du pêcheur et tous disposent des mêmes esches et quantité d’amorce.

Durant les manches, nous pointons individuellement tout ce que nous constatons et effectuons des débriefings réguliers sur les qualités de pêche, mais aussi de combativité, de motivation et de comportement. Il s’agit vraiment d’un tout. Car c’est un collectif de 5 pêcheurs que nous devons choisir et pas 5 individualités. A nous de déceler le groupe et de faire prendre le ciment !

11174199_620300831439735_4461248309429539418_o
Avoir les yeux et les oreilles partout, pendant le stage, mais aussi bien avant… Stage 2015 ici avec Steven Brias qui retentera sa chance dans quelques jours.

Budget

Parlons argent. C’est un tabou en France en général de parler d’argent dans tous les domaines. Surtout quand il s’agit d’argent collectif. Brisons le silence sur ce qui est investi pour que nos jeunes rapportent des médailles. Sont pris en charge :

  • L’organisation du stage : Esches, amorces, repas et hébergements pour les pêcheurs pour les deux manches. Pour le staff, hébergement, repas et déplacements,
  • Pour le championnat, idem, à cela s’ajoute la location des véhicules indispensables.

Qui finance ? La FFPS et les sponsors sans qui rien ne serait possible. Les moyens financiers et humains sont mis en oeuvre pour la réussite des jeunes. Et les parents sont souvent oubliés, mais leur participation est énorme, financièrement évidemment, mais aussi en temps. Pour beaucoup de familles, c’est adieu les vacances, il ne faut pas l’oublier.

10492410_593179607461470_5871634941851103099_n
Les parents, investis pour leurs enfants à 200%

La pré-sélection 2016

Le nombre de palmarès que nous recevons est croissant d’année en année. Cela ne nous rend pas la tâche facile, mais pu…. Quelle fierté tous ces jeunes qui ont à la gniac ! Le choix parmi les palmarès 2015 était si complexe que nous avons décidé de convoquer tous les jeunes au stage avec tout le boulot que cela représente et évidemment les déceptions à gérer au final.

Les jeunes retenus et qui essayeront de gagner leur ticket les 9 et 10 avril prochains sont :

BLONDIN LUC
BRIAS STEVEN
CARLIN CLEMENT
CHAMBON AYMERIC
CRAMBERT RONAN
DAMAY JASON
DAZA QUENTIN
DESLANDES MAXENCE
GAVINI EROS
MAXANT TOM
MONSIGNY THOMAS
PLE NAEL
RAMAUGE HUGO
RENARD NICOLAS
THIRION LUCAS
VAILLANT RONNY

Le Staff

Comment ne pas parler du staff. Nous perdons cette année notre Capitaine de toujours, Denis Périgois, qui pour des raisons personnelles a préféré quitter ses fonctions. L’équipe se compose de Jean-Pierre Misseri qu’on ne présente plus. Manager de l’équipe de France séniors, il apporte toute son expérience et son approche pragmatique en terme de pêche, mais aussi de gestion de l’humain. Jean-Marc Doucet, sans doute le plus discret d’entre nous, mais de loin pas le moins efficace.  Jeune retraité de l’enseignement, son expérience des grands déplacements et de la gestion humaine et de crise en fait une force vive du groupe. David Monsigny qui a rejoint le groupe en 2014 au départ de Didier Delannoy est un compétiteur aguerri, aux multiples participations à des 1ères divisions coup et moulinet. Ses qualités de pêcheur ne sont pas les seules, c’est un meneur d’hommes et son passé et expérience de chef d’entreprise sont un atout formidable. Nous faisons un binôme parfait. Notre franchise c’est notre plus gros point commun, cela ne plait évidemment pas à tout le monde. Michel Botte est notre intendant. Il a la tâche souvent ingrate, mais ô combien importante de faire en sorte que personne ne manque jamais de rien. Le bien-être de tous est un point capital et la gestion de la nourriture et de la boisson en plein été est souvent très problématique surtout avec des adolescents en pleine croissance, ne nous le cachons pas. Depuis l’année dernière, nous avons la chance de pouvoir compter sur un bénévole en or. Patrick Argelès se déplace à ses propres frais pour nous accompagner et s’investit dans la confection des repas au bord de l’eau en plus d’en être le fournisseur gracieux. N’avoir à se soucier de rien de ce côté-là est vraiment un luxe et j’espère que tous les jeunes qui passeront entre nos mains en seront conscients !

En route pour le Portugal !

Le boulot a déjà commencé puisque depuis 3 ans maintenant nous avons décidé de faire un premier repérage sur le parcours bien avant l’échéance des entrainements officiels. C’est ce qu’a fait David Monsigny cet hiver en se rendant au Portugal et ceci n’a fait que confirmer nos premiers éléments d’informations. Le stage de sélection de U14 vient d’avoir lieu, bravo aux sélectionnés. Avec le staff des plus jeunes, nous restons proches également des U23 avec qui nous partagerons comme toujours toutes nos informations afin que tous réussissent et renouveler la réussite des années précédentes.

Bilan

L’équipe de France U18 c’est :

  •  1 médaille d’argent en France à Rieux en 2013
  • 1 médaille d’or par équipe en Hollande à Assen en 2014
  • 1 médaille d’argent à Smederevo en Serbie en 2015
  • Et je n’évoque pas les médailles individuelles …

La pêche, mais pas que…

Pour finir, Foot, Rugby, pêche, même combat oserai-je dire. Dans cette configuration, la pêche de compétition est un sport par équipe avant tout. Au stage, les élus consolent les déçus, c’est toujours comme ça que nous fonctionnons. Dès la sélection faite, nous partons pour une aventure non pas à 5, mais avec tout le groupe et tous ceux qui souhaitent s’impliquer de près ou de loin. Nous travaillons, suons et faisons tout pour la victoire tous ensemble !

A suivre des photos du stage qui aura lieu les 9 et 10 avril, si vous passez dans le coin de Châteaudun, venez encourager les jeunes !

 

ALLEZ LES BLEUS !!!!

61466_593179530794811_7339286202135079844_n

A propos Olivier Wimmer

Pigiste pour La Pêche et les Poissons depuis 2005. Début en compétition en 1987. Participation 2 x à la 1ère division mixte et 6 x à la 2ème. 5 x à la 1ère division moulinet. Membre du club Pêche Compétition Garbolino 67. Voir tous les articles de Olivier

Pas de commentaires

  1. Quel travail vous abattez les gars….j’en suis juste scotché !!!!
    C’est avec plaisir que je lis ces lignes….comme j’aurai aimé leur ressembler, (…Pfuitttttt a te lire je redeviens nostalgique!!!), et pourquoi,pas faire pareil,mais à l’époque le choix que j’ai fait pour mon métier (cuisinier),a fait que je n’ai jamais pu faire comme je l’aurai souhaité (travail les week-end)….eh oui! il fallait faire des choix, …et comme tu le dit si bien Olivier….fini les vacances (où presque)….mais bon, il ne faut jamais rien regretter dans la vie, et aujourd’hui ce sont ces jeunes que vous formez et encadrez qui forcent mon admiration
    Bravo a eux et au personnel encadrant…et merci pour tout ce que vous faites pour la pêche les amis….c’est juste formidable
    Merci de nous faire vivre de tels moments Olivier
    Quand a moi je ne suis pas peu fier de faire aussi quelque part aussi un peu partie de ces rares privilégiés avec toi Olivier….j’ai appris a connaitre également pas mal de grands champions aux Masters de l’Est, et ça, c’est grâce a toi mon pote….je ne te remercierai jamais assez pour ça….;-)
    @+++
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *