Accueil / Matériel de pêche / Browning Sphere : la canne feeder du futur.

Browning Sphere : la canne feeder du futur.

A la découverte de cette nouveauté 2015, j’ai été étonné de trouver un tel niveau d’équipement et d’innovation réunis sur une canne feeder. Une très haute qualité dans le choix du blank, des anneaux, mais comme si cela ne suffisait pas, il y a aussi de la part de Browning une prise de risque en proposant un produit hors du commun qui ne ressemble à rien de ce qui existe déjà !

Browning-Sphere-Feeder-420
Je vois aussi avec une telle gamme, un signe que la pêche au feeder s’affirme peu à peu comme une  technique de pêche exigeante avec des produits aussi techniques et spécifiques que ceux développés pour la pêche au coup ou le carnassier. Passons maintenant en revue l’ensemble des prestations proposées par la gamme Sphere Browning.

Poignée futuriste

La poignée est certainement l’élément le plus marquant quand on pose le regard sur cette Sphere feeder. Le blank en carbone est enveloppé d’une garniture en mousse haute densité dont la forme est complexe. On remarque au talon une poignée ergonomique. Plus haut, la mousse forme un plat afin d’offrir un point d’appui à l’avant bras lors du travail du poisson. A la faveur de cette découpe, le blank est parfaitement visible. S’en suit le porte moulinet qui conclue le design avant-gardiste de cette poignée ultra-ergonomique.

Browning-Sphere-Feeder-poignee

 

Browning-Sphere-Feeder-Griff-poignee

Anneaux très fins

En suivant, l’autre élément marquant de cet OVNI des cannes feeder, sont les anneaux. Ils sont extrêmement fins, ce sont les Pacific Bay, Minima. Leur particularité est d’être munie d’un guide chromé très plat, plus fin que les anneaux céramiques Sic conventionnels. On gagne ainsi en épaisseur et pour un même anneau, on a un diamètre interne plus important. Browning a incorporé ici un élément très haut de gamme avec la dernière technologie Pacific Bay.
Les scions ne sont pas en reste car on y retrouve aussi des anneaux très légers et très fins.

canne-browning-sphere-feeder-anneaux-pacific-bay

La plus légère du marché

Seulement 150gr pour la 3,3m, la plus courte de la série, et  278g pour la canne la plus puissante de 4,20m. Un gain de poids tout simplement énorme, en comparaison à d’autres cannes dans la même gamme de prix avec des caractéristiques de longueurs et de puissances identique dépassant les 450gr !!. C’est bien là l’avantage de ces sphere feeder : très légères, elles se font complètement oublier pour offrir un plaisir de pêche incomparable.  Reste à associer un moulinet pas trop lourd pour conserver intact ce formidable avantage. Browning frappe fort en proposant la gamme de canne feeder la plus légère du marché !

canne-browning-sphere-feeder-4

Une gamme complète

Il y a 6 modèles différents dans la gamme Browning Sphere feeder. L’offre reste classique avec une 3,30 m puissance 70g pour la plus courte jusqu’à 4,20m puissance 145g pour la plus puissante. Pour ma part, j’ai eu la chance de tester la plus light des 2 modèles de 3,90 m. Une canne médium qui offre une action parabolique, parfaite pour pêcher la brème en lac de barrage ou encore pour pratiquer en eaux profondes.
Le prix est en rapport avec les équipements haut de gamme dont les sphères sont dotées : de 270€ à 420€

Browning-Sphere-Feeder-Blank

Points positifs

  • L’incroyable légèreté est l’avantage le plus marquant : la gamme de cannes feeder la plus légère du marché.
  • Blank sensible de haute qualité

Points plus négatifs

  • La coloration striée des scions est paradoxalement peu visible sur l’eau
  • Le Diamètre des scions n’est pas “standard” : 3,0 mm

browning-sphere-feeder-tip

A propos Vincent Hurtes

Editeur du site peche-feeder.com depuis 2010⎢Pigiste pour le magazine de pêche n°1 "La Pêche et les poissons" depuis 2014⎢Capitaine adjoint de l'équipe de France Feeder. ⎢Contact

Voir aussi

moulinet-shimano-super-GT-RD-4000-6

Moulinet Shimano Super GT RD 4000 : beau et efficace

En matière de moulinets, Shimano a l’art de produire des bêtes de courses. Je suis …

6 commentaires

  1. Merci pour cet article découverte. Un vrai petit bijou sur le papier cette gamme. Du haut de gamme mais avec une belle prise de risque sur de l’innovation dans le domaine des cannes quiver.

  2. Alain Ricquebourg

    Très jolie canne qui peut faire rêver mais il faut avoir le budget !!!!!
    Dans une catégorie comparable , on trouve aussi la nouvelle Rive R long cast qui semble très aboutie avec à priori une finition exceptionnelle ; de plus , elle aussi très légère (3,60m light à 140g , incroyable !);
    Si vous nous faisiez un petit test ou présentation de cette canne , je suis preneur et je ne pense pas être le seul !
    Encore félicitation pour votre site.

    • Merci pour votre compliment.
      Effectivement on est sur des caractéristiques très semblables avec ces cannes Rive mais ce sont des produits plus classiques dans la conception. Je n’ai pas testé ces cannes et cela n’est pas prévus, dommage !

  3. Comment tu nous mets l’eau à la bouche !

    A part les scions elle est magnifique cette canne. Un petit coup de marqueur sur l’orange et le défaut est corrigé. La poignée ne laisse pas non plus indifférent, mais pour les anneaux je suis conquis.

    Il me tarde d’en essayer une, ç’est pour bientôt normalement.

    Merci pour le partage.

    • Oui, très belle canne, à action parabolique il me semble.
      Petits problèmes additionnels: son prix quand même élevé (haut de gamme certes, mais c’est quand même cher…) et sa rareté: semble-t’il elle ne sera dispo qu’en mars pour les modèles sous les 4m…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *